Credit Photo - Yaway - Kallista Energy
par Thibaut Emme

Yaway inaugure une station 360 kW en France

Kallista Energy a décidé de s'attaquer à la recharge rapide en France avec une marque : Yaway. Le groupe français lancé en 2005 et qui installe des parcs éoliens, a inauguré la station la plus puissante de France.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

L'inauguration de cette station Yaway à Vernon (27) a eu lieu le 22 septembre le long de l'autoroute A13 entre la Normandie et Paris. Kallista souhaite implanter 90 stations "Yaway" qui seront principalement alimentées par le vent (d'où le logo Yaway en forme de palles). En effet, Kallista souhaite coupler ses stations à des éoliennes.

Ici, à Vernon-Douains, pas d'éolienne, mais tout de même deux bornes de recharge rapide, Terra 360, qui peuvent atteindre 360 kW de puissance. C'est largement plus que les véhicules électriques de série. Chez Porsche par exemple, le Taycan dont la batterie fonctionne sous 800 volts et accepte jusqu'à 270 kW. Jusqu'à 4 voitures peuvent se brancher sur cette station rapide. Mais, la puissance est répartie sur les 4 véhicules. Ainsi, il faut être seul pour avoir droit aux 360 kW.

A quoi cela sert une station haute-puissance ?

Si aucune voiture ne peut actuellement se charger sous 360 kW, à quoi cela sert d'installer de telles bornes ? Et bien à préparer le futur. Déjà, si 2 voitures viennent se brancher, elles pourront tirer 180 kW chacune (ou réparti différemment). Surtout, les véhicules électriques seront bientôt capables d'accepter plus de 300 kW. Sous 360 kW, on récupère 18 kWh en 3 minutes. De quoi faire 100 km. Oui, 100 km d'autonomie récupéré en 3 minutes.

Les bornes utilisées sont des Tera 360 de chez le spécialiste ABB E-mobility. Elles anticipent les améliorations des batteries à venir. Plus de capacité, une meilleure tenue sous forte charge. Pour le moment sur cette station Yaway, la charge est facturée à la minute. C'est un moyen de contourner l'homologation de métrologie (les vignettes vertes sur les pompes carburant ou les balances de pesage). C'est temporaire, mais pour le moment c'est 0,55 € la minute. La facturation au kWh (qui demande donc l'homologation et la vérification du compteur) sera "bientôt" disponible.

La distribution, un marché pour les producteurs

Kallista Energy a donc décidé d'être à la fois acteur de la production, mais aussi de la distribution de l'électricité. Surtout que les investissements dans les stations sont bien moins importants que pour les éoliennes. Ici, le terrain a même été mis à disposition par Seine Normandie Agglomération (SNA) qui regroupe 61 communes autour de Vernon (Eure). Cette communauté de communes devrait même devenir un pôle de l'automobile électrique avec l'implantation à deux pas de la station Yaway de l'usine de Hopium, le constructeur fondé par Olivier Lombard et qui produira l'Hopium Machina, supercar à pile à combustible à hydrogène.

En plus du terrain mis à disposition, il y a aussi une aide de 18 000 € par point de charge rapide, via le programme Advenir qui financer les charges ultra-rapides pour préparer le réseau de demain. Cette station pilote permettra à Kallista d'engranger de l'expérience pour le déploiement de 90 stations de très haute puissance à partir de 2023. A terme, chaque station devrait accueillir jusqu'à 48 points de charge.

Pour résumer

Yaway, filiale de Kallista Energy, a inauguré sa première station de recharge très haute puissance qui peut délivrer jusqu'à 360 kW. Cela permet sur le papier de récupérer 18 kWh en 3 minutes. De quoi faire 100 km de plus.

Pour Kalista, producteur d'électricité via des parcs éoliens, la distribution d'électricité est un débouché d'avenir avec des VE de plus en plus présents dans le parc automobile.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.