Lancer le diaporama
VW ID. LIFE : la future puce électrique, plus verte que verte ? 1
+2
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

VW ID. LIFE : la future puce électrique, plus verte que verte ?

Dans sa bascule vers le véhicule 100% électrique, Volkswagen a déjà dégainé l'ID.3, l'ID.4 et bientôt l'ID.Buzz. Ici, l'ID.Life est une vision de celle qui remplacera la e-Up.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

L'ID.Life, on l'a découverte en septembre 2021 pour le salon de Munich. Le concept fait une réapparition pour que VW explique qu'il sera "durable". Selon VW, ce petit véhicule 100% électrique pourrait être positionné sur le créneau financier de 20 000 à 25 000 €. Ce véhicule ne verra pas le jour avant 2025 et pourrait se verdir encore plus avec des matériaux recyclés, naturels, etc. L'électrique "durable" ?

Pour son concept ID.Life, VW utilise des colorants naturels ainsi que des entrants chimiques organiques. Cet ID.Life est un crossover citadin qui reprend les codes des classiques de ce segment comme la Panda par exemple. Ici, bien que "citadine", la voiture est très haute, tant en ceinture de caisse qu'en hauteur totale. Et ces roues ! On est loin de la populaire Italienne dans l'imaginaire commun.

On notera le toit et le capot "chambre à air" (Citroën AirBump ?). Ils sont faits en plastique de bouteilles recyclées. La peinture est faite de colorants naturels et de solvant organiques comme on le disait ci-avant. Les pneus sont composés avec du caoutchouc naturel, des huiles organiques et de la balle de riz (l'enveloppe du riz).

L'intérieur est très minimaliste avec des boutons tactiles cachés dans la partie en bois. Ce bois justement, VW nous dit qu'il est issu de forêts gérées de façon durable. Le revêtement des sièges est du Artverlours Eco, issu de déchets de plastique. Mue par un moteur de 172 kW ou 234 chevaux, l’ID. Life peut faire le 0 à 100 km/h en 6,9 secondes (indispensable en ville). Ca, c'est la théorie. Et en pratique ? Le véhicule est basé sur la plateforme à tout faire, la MEB.

La voiture, expérience de vie ou déplaceoir ?

VW vise au moins 70% de ses ventes en VE en Europe, et au moins 50% en Amérique du Nord et en Chine, d'ici 2030. Comme les constructeurs visent de grandes parts de véhicules électriques dans leur gamme, il faut raconter une histoire. Vous avez dû le remarquer, on ne voit déjà plus trop le produit voiture dans les publicités.

A la place, on nous vend des "expériences", des moments de convivialité, de l'aventure...tout sauf un "déplaceoir". C'est pourtant ce qu'est la voiture pour une grande majorité de nos compatriotes.

Avec le VE, les constructeurs nous vendent de la convivialité, de l'écologie, du durable, du recyclage...en fait, tout cela peut déjà être fait (et certains le font) avec les véhicules actuels, mais c'est sans doute moins vendeur qu'avec un VEB. En revanche, ils ne vendent toujours pas de sobriété de consommation (pourquoi avancer 6,9 secondes pour le 0 à 100 km/h par exemple ?) ou 234 chevaux ? Ni vraiment de légèreté. Bref, l'ID.Life, comme d'autres, semble être calqué sur la "life d'avant" et faire croire qu'il fait partie du monde d'après.

Illustration : VW (Jozef Kabaň, patron du design VW)

Pour résumer

Dans sa bascule vers le véhicule 100% électrique, Volkswagen a déjà dégainé l'ID.3, l'ID.4 et bientôt l'ID.Buzz. Ici, l'ID.Life est une vision de celle qui remplacera la e-Up.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos