par Gautier Bottet

Des stations d'échange de batterie Nio chez Shell

Nio arrive en Europe, et déjà commencé à déployer ses fameuses stations d'échange de batterie en Norvège. Le déploiement sera renforcé dès l'année prochaine grâce à un nouveau partenariat avec Shell. Nio vise 5 000 stations dans le monde en 2025, dont 1 000 hors de Chine.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

  • Premières stations d'échange Nio dans les stations Shell en Europe ne 2022

  • 100 stations dans le réseau Shell en Chine en 2025

Peu de temps après un accord avec Sinopec, Nio trouve un nouveau partenaire dans le monde pétrolier : Shell. Et avec ici un accent qui sera très probablement mis sur le déploiement à l'international. L'accord de coopération prévoit en effet seulement 100 stations d'échange de batteries Nio Power dans des stations Shell en Chine d'ici 2025. Une paille par rapport aux objectifs du constructeur chinois, qui font état de 4000 stations d'ici 2025 sur son marché national (dont 517 déjà déployées à fin octobre, et une cible à 700 fin 2021).

Le volet le plus important est donc sans doute le déploiement hors de Chine, et en particulier en Europe. Les premières stations seront déployées sur notre continent dès l'année prochaine. Et si aucun chiffre n'est communiqué pour ce partenariat, on sait que Nio vise au moins 1000 stations hors de Chine en 2025, principalement en Europe.

Notre avis, par leblogauto.com

Comme ce fut le cas pour son développement en Chine, Nio compte sur son offre Nio Power pour convaincre en Europe. Rappelons que le constructeur mise principalement sur la "batterie comme service", à savoir une offre combinant location de batterie, accès au réseau d'échange (jusqu'à 6 échanges inclus par mois) ou de recharge.

Les stations d'échange de Nio ne nécessitent pas de gros travaux d'implantation, ce qui permet le déploiement rapide. Les dernières versions sont entièrement coordonnées avec les systèmes d'aides à la conduite des véhicules, qui se positionnent automatiquement dans la station. Ces stations sont capables de réaliser jusqu'à 312 échanges par jour, et ce sont au total plus de 4 millions d'échanges qui ont été réalisés depuis le lancement mi-2018. Ce réseau est fortement lié au succès de Nio. Surtout, le gouvernement chinois a pris pour modèle ce réseau pour définir les standards officiels d'échange de batterie.

Pour résumer

Nio arrive en Europe, et déjà commencé à déployer ses fameuses stations d'échange de batterie en Norvège. Le déploiement sera renforcé dès l'année prochaine grâce à un nouveau partenariat avec Shell. Nio vise 5 000 stations dans le monde en 2025, dont 1 000 hors de Chine.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.