par Gautier Bottet

Porsche entre au capital de Rimac

Rimac, la petite marque qui monte en Europe sur le segment des supercar vient de se trouver une soutient de poids. Porsche vient en effet d’entrer à son capital, à hauteur de 10%. En vue, une coopération en matière de développement.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

La présentation de la C-Two au salon de Genève n’a visiblement pas intéressé que les visiteurs et la presse, mais aussi d’autres constructeurs. Ainsi, le petit constructeur croate fondé en 2009 par Mate Rimac vient-il d’attirer un nouvel investisseur de taille, et apte à le conforter comme acteur sérieux. Porsche vient en effet d’acquérir 10% du capital de Rimac, pour un montant non dévoilé.

De l’aveu même de Lutz Meschke, membre du comité exécutif de Porsche, « Rimac a démontré de façon impressionnante sa crédibilité dans le domaine de la mobilité électrique (…) les idées et approches de Rimac sont très prometteuses ». Le constructeur de Stuttgart compte ainsi établir une coopération en matière de développement avec la petite marque croate.

Il est clairement trop tard pour la Taycan. Mais le constructeur a décidé de mettre les bouchées double sur l'électrique, et pourrait bien ne plus proposer que ce type de motorisation à l'horizon 2030. Et à l'instar d'une 918 qui avait porté l'image de la technologie hybride, une nouvelle supercar 100% électrique pourrait bien avoir la même fonction dans un avenir relativement proche. Avec des dessous de Rimac ?

Pour résumer

Rimac, la petite marque qui monte en Europe sur le segment des supercar vient de se trouver une soutient de poids. Porsche vient en effet d’entrer à son capital, à hauteur de 10%. En vue, une coopération en matière de développement.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.