par Joest Jonathan Ouaknine

Lifan, c'est le Pérou!

Les constructeurs Chinois essayent d'exporter leurs voitures. Faute de pouvoir atteindre l'Europe ou l'Amérique du Nord, ils se rabattent sur des marchés moins exigeants en terme de normes d'homologation, comme l'Afrique, le Moyen-orient ou l'Amérique du Sud. Après avoir construit une chaine d'assemblage en CKD en Ethiopie (une première dans l'histoire du pays), Lifan a passé un accord avec le Péruvien Alto Andes concernant l'importation de Lifan au Pérou.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Les constructeurs Chinois essayent d'exporter leurs voitures. Faute de pouvoir atteindre l'Europe ou l'Amérique du Nord, ils se rabattent sur des marchés moins exigeants en terme de normes d'homologation, comme l'Afrique, le Moyen-orient ou l'Amérique du Sud. Après avoir construit une chaine d'assemblage en CKD en Ethiopie (une première dans l'histoire du pays), Lifan a passé un accord avec le Péruvien Alto Andes concernant l'importation de Lifan au Pérou.

En février, Lifan a expédié 150 voitures là-bas et malgré l'absence de publicité, elles se sont déjà vendues (à comparer à la centaine de voitures Chinoises, toutes marques confondues, vendues au Pérou en 2007.)

Désormais, Lifan dispose d'un vrai réseau au Pérou. Lifan ne propose qu'un modèle, la 520 (même si les 320 et 620 sont sur le point de sortir.) Les Lifan 520 vendues au Pérou sont des modèles hybrides essence/gaz naturel (le pays possède d'importantes réserves de gaz et il encourage ce type de motorisation.) Elles sont vendues avec une garantie 2 ans ou 50 000km. Lifan et Alto Andes tablent sur 800 voitures vendues dans l'année et ciblent les taxis.

Prochain pays visés par le constructeur: l'Argentine et le Brésil. Slogan: "Enjoy life, enjoy Lifan!"

Galerie, Lifan 520 "live" à Pékin:

88323883278833088333883368833988342883458834888351

Source:

Auto.sina

A lire également:

Une lifan, un jour: Lifan 620

Lifan clone la Mini... Mais en 5 portes!

Lifan passe à quatre roues

Pour résumer

Les constructeurs Chinois essayent d'exporter leurs voitures. Faute de pouvoir atteindre l'Europe ou l'Amérique du Nord, ils se rabattent sur des marchés moins exigeants en terme de normes d'homologation, comme l'Afrique, le Moyen-orient ou l'Amérique du Sud. Après avoir construit une chaine d'assemblage en CKD en Ethiopie (une première dans l'histoire du pays), Lifan a passé un accord avec le Péruvien Alto Andes concernant l'importation de Lifan au Pérou.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.