par La rédaction

Le PDG de Better Place débarqué

A peine plus de trois mois après sa nomination au poste de PDG de Better Place, Evan Thornley a été remercié par l'entreprise.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Durant le court laps de temps où l'Australien aura été aux manettes de Better Place, l'entreprise a été capable de lever les fonds suffisants à son bon fonctionnement pour les prochains mois. Evan Thornley a par ailleurs préparé un plan de restructuration qui devrait garantir le succès de Better Place sur le long terme.

Ce plan serait d'ailleurs à l'origine de l'éviction de l'homme d'affaires australien suite une profonde divergence entre le conseil d'Administration et le PDG sur l'extension du service offert par Better Place à l'international.

Better Place est actuellement disponible en Israël et au Danemark. Dans son plan de restructuration, Thornley prévoyait des coupes drastiques dans le budget de l'entreprise (mise en place du chômage partiel,...), de s'allier avec d'autres constructeurs automobiles que Renault et surtout augmenter le nombre de pays où Better Place est disponible.

Toutefois, les plans d'Evan Thornley ont rapidement été contrariés avec l'annonce fin décembre du report de l'introduction du service sine die en Australie. Un retard qui aura été certainement fatal pour le PDG.

Désormais, les membres du Conseil d'Administration auront la charge d'assurer le futur de l'entreprise, de faire de Better Place une société commerciale (proposer une infrastructure autour des véhicules électriques pour les particuliers et les entreprises) et non plus une société de développement (système d'échange rapide de batterie,...).

Plus que jamais, les jeunes sociétés implantées dans l'industrie automobile font face à de nombreuses difficultés (Fisker, Coda, Better Place) pour lever les fonds nécessaires à la survie de leur éco-systèmes et les changements incessants de présidence sont un facteur d'instabilité certain. Seul Tesla semble en mesure aujourd'hui de s'assurer un avenir serein.

Source: Better Place

A lire également:

Le lancement de Better Place repoussé en Australie

Le fondateur de Better Place débarqué: le véhicule électrique en danger?

Pour résumer

A peine plus de trois mois après sa nomination au poste de PDG de Better Place, Evan Thornley a été remercié par l'entreprise.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.