La 1e année de production du Wiesmann Project Thunderball vendue
par Thibaut Emme

La 1e année de production du Wiesmann Project Thunderball vendue

Wiesmann, la marque au gecko, annonce avoir entièrement vendue sa première année de production de son "Project Thunderball". Une bonne nouvelle non chiffrée qui pourrait n'être que de la communication.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le Wiesmann Project Thunderball est officiellement le "premier roadster luxueux tout électrique au monde". Pour Wiesmann, c'est surtout un nouveau chapitre de l'histoire du constructeur qui avait jusqu'à présent fait des voitures aux gros moteurs thermiques. 100% électrique, le Project Thunderball promet des performances intéressantes. Propulsion, la voiture doit offrir 670 chevaux et 1100 Nm de couple. La balance avant/arrière est quasiment parfaite et le 0 à 100 km/h doit se faire en 2,9 secondes.

La voiture doit embarquer une batterie de 92 kWh de capacité brut, 83 kWh net, sous 800 Volt. Pour l'autonomie elle est annoncée en cible à 500 km, avec une charge électrique à courant continu possible sous 300 kW. La voiture est donnée pour 1700 kg sur la balance. Le prix de départ est de 300 000 €, mais cela n'aurait donc pas refroidi les clients.

Selon Wiesmann, les carnets de commandes ouverts depuis septembre 2022 connaissent "une demande exceptionnelle". Et d'annoncer ainsi une première année de production déjà complète, en six mois. Ils étaient "presque complets" fin novembre 2022. C'est d'autant plus intéressant que la production ne doit débuter qu'en 2024 avec les premières livraisons aussi en 2024.

Roheen Berry, propriétaire et PDG de Wiesmann : « Nous sommes tous extrêmement fiers que Project Thunderball – la voiture qui annonce le retour de la célèbre marque Wiesmann – résonne si fortement auprès des passionnés de conduite du monde entier. Nous savions qu'en combinant le design intemporel, le luxe et la finition artisanale qui font la renommée de Wiesmann, avec un groupe motopropulseur électrique de pointe qui offre des performances, une autonomie et une charge exceptionnelles et notre propre technologie, y compris le système régénératif innovant, cela se traduirait par une voiture vraiment captivante et emblématique.

Le fait d'avoir déjà épuisé la première année de production prouve l'attrait unique de Project Thunderball et représente un début phénoménal pour la nouvelle ère électrifiée de Wiesmann.

Notre avis, par leblogauto.com

Cette annonce peut réjouir sur le sort de Wiesmann. En revanche, cela manque cruellement de chiffres sur la production. On ne sait pas combien de véhicules cette "première année de production" représente. Il devrait y avoir une montée en puissance de l'assemblage et annoncer quelques unités vendues, plutôt qu'une année complète de production, c'est moins flatteur. Plus précis, mais moins vendeur.

Il fut un temps évoqué la possibilité de grimper à 500 à 600 véhicules assemblés par an. Si c'est ce qui a déjà été vendu, tant mieux pour la société fondée par les frères Wiesmann et rachetée en 2016 par Roheen Berry et Anita Tatalovic.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Wiesmann aurait vendu entièrement sa première année de production de son nouveau roadster 100% électrique, le Project Thunderball. Si Wiesmann ne se montre pas trop disert sur le nombre exact de véhicules vendus, c'est plutôt une bonne nouvelle, vu le prix de plus de 300 000 € demandé pour ce roadster.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.