par Elisabeth Studer

Honda / LGES envisagent une usine de batteries aux USA

Honda et LG Energy Solution négocient la construction d'une usine de batteries pour véhicules électriques aux Etats-Unis, d'une capacité de production de 40 gigawattheures par an. Aucune décision n’a toutefois été prise à l’heure actuelle.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Des points demeurent à préciser

Le Korea Herald, citant informations émanant de sources proches du dossier, indique que des points tels que la date de la construction, l'emplacement et la structure de propriété doivent être clarifiés dans les six prochains mois.

Une usine de batteries de près de 3 milliards d’euros

Si les entreprises parviennent à un accord, l'usine de batteries pourrait coûter jusqu'à près de trois milliards d'euros, selon le journal. Reuters rapporte également ce chiffre, mais se réfère quant à lui à un article du journal économique sud-coréen Maeil .

LGES confirme des discussions sans nommer Honda

Honda USA n'a pas souhaité commenter l'information à l’agence de persse Reuters. LGES a publié pour sa part un communiqué ne confirmant ni ne niant les informations. "Nous discutons de différentes manières de travailler avec les constructeurs automobiles, y compris la formation de coentreprises, mais rien n'a encore été décidé", a déclaré le fabricant de batteries.

Un rare partenariat entre Corée du sud et Japon

Si la joint-venture devait se concrétiser, ce serait l'un des rares partenariats établis entre une entreprise sud coréenne et une société japonaise, les relations entre les deux pays étant historiquement compliquées.

Techniquement, cependant, la coopération en matière de batteries aurait du sens : Honda s'appuie sur la plate-forme Ultium de General Motors pour les futures voitures électriques destinées aux États-Unis. GM, à son tour, exploite la joint-venture Ultium Cells avec LG pour la production en série de cellules de batterie pour cette plate-forme de voiture électrique.

Selon le Korea Herald , Honda aurait décidé de ne pas coopérer avec des fabricants de batteries japonais tels que Panasonic par manque de compétitivité de ces derniers.

En septembre 2021 Honda avait publié ses objectifs de vente véhicules 100 % électriques pour l'Amérique du Nord. Le constructeur japonais souhaite vendre 500 000 voitures électriques dans la région en 2030. En 2040, le groupe automobile ne proposerait uniquement que des voitures électriques en Amérique du Nord. Le premier modèle appelé Prologue, qui doit faire ses débuts en 2024 sur la base de GM, doit être suivi d'autres modèles. Il devrait par la suite être basé sur la propre plate-forme de voiture électrique e: Architecture de Honda.

Sources : koreaherald , Reuters

Pour résumer

Honda et LG Energy Solution négocient la construction d'une usine de batteries pour véhicules électriques aux Etats-Unis, d'une capacité de production de 40 gigawattheures par an. Aucune décision n’a toutefois été prise à l’heure actuelle.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.