par Elisabeth Studer

Hertz mise sur 100 000 Tesla pour se refaire une santé

Le loueur de véhicules américain Hertz vient de passer une « mega-commande » de 100.000 véhicules électriques auprès de Tesla. De quoi faire bondir l’action du constructeur, les investisseurs faisant fi – pour le moment – de ses déboires en Allemagne ou sa gigafactory peine à obtenir les autorisations.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Hertz passe à la vitesse supérieure dans le VE via Tesla

Hertz cherche à électrifier sa flotte et se tourne pour cela vers son compatriote Tesla. Il a ainsi fait l’acquisition de berlines Model 3 avec l'objectif de les proposer à ses clients aux Etats-Unis et en Europe à partir du mois de novembre.

Les livraisons s'étageront jusqu'à la fin 2022.

Via cet accord, les véhicules électriques représenteront désormais plus de 20% de la flotte de Hertz.

Accès aux bornes de recharges Hertz et Tesla

Totalement conscient que la problématique de la recharge constitue le talon d’Achille des VE, Hertz a conclu un accord permettant à ses clients d’avoir accès à la fois au réseau de superchargeurs déployé par Tesla, mais également à ses propres bornes de recharge, qu'il compte installer au sein de ses agences.

Un méga- contrat de 4,2 milliards de dollars pour Tesla …

Selon les analystes financiers, cette commande - la plus importante jamais placée pour des véhicules électriques - représente un montant de l'ordre de 4,2 milliards de dollars.

Si les loueurs de voitures négocient généralement les prix des voitures avec les constructeurs en cas de volume majeur, la somme laisse à penser que Hertz a payé un prix proche de celui du catalogue.

… et pour Hertz

N’oublions tout de même pas que le loueur de véhicules a été lourdement impacté par les conséquences économiques de la crise sanitaire. Hertz a même été placé sous la protection de la loi sur les faillites US. Grâce à la reprise de l'économie, l'entreprise est désormais officiellement sortie de cette procédure début juillet.

Le loueur espère désormais sortir la tête de l'eau grâce à ses investissements dans l'électrique.

Il n’en demeure pas moins que la facture est tout de même salée … et que le défi est de taille.

Notre avis, par leblogauto.com

Les analystes financiers estiment que cette commande démontre s’il en était besoin qu’une véritable vague verte « déferle sur les Etats-Unis » … qui ne nous avaient pas vraiment habitué à cela jusqu’à présent.

Reste tout de même que l’opération constitue un vaste défi financier pour Hertz. Début octobre, la société a  nommé le vétéran de l’industrie Mark Fields, ancien DG de Ford, au poste de CEO par intérim.

Sources : Bloomberg, Reuters

Pour résumer

Le loueur de véhicules américain Hertz vient de passer une « mega-commande » de 100.000 véhicules électriques auprès de Tesla. De quoi faire bondir l’action du constructeur, les investisseurs faisant fi – pour le moment – de ses déboires en Allemagne ou sa gigafactory peine à obtenir les autorisations.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.