Accueil Ford Hertz nomme Mark Fields, ex-boss de Ford, DG par intérim

Hertz nomme Mark Fields, ex-boss de Ford, DG par intérim

0
0
PARTAGER

La société de location de voitures Hertz a nommé le vétéran de l’industrie Mark Fields, ancien DG de Ford, au poste de CEO par intérim.

Fields succède à Paul Stone chez Hertz

Fields, l’ancien président-directeur général de Ford et jusqu’à présent conseiller principal de TPG Capital, a rejoint le conseil d’administration de Hertz en juin. Il succède à Paul Stone, qui occupera désormais le poste de président et de directeur des opérations de l’entreprise, à la tête de Hertz.

La prise de fonction de Mark Fields est à effet immédiat.

Hertz en convalescence suite au Covid

En mai 2020, Hertz a déposé une demande de mise faillite. L’entreprise a été parmi les premières grandes sociétés à être grandement impactées par la pandémie l’année dernière alors que le nombre d’infections s’envolait et que les déplacements étaient réduits à une peau de chagrin, tant en ce qui concerne les voyages d’affaires que les trajets de loisir.

Sortie de la procédure de protection contre les faillites, la société, basée à Estero, en Floride, est depuis concentrée sur son processus de restructuration.

Hertz anciennement détenu par Ford

Ironie de l’Histoire, Mark Fields prend le contrôle d’une entreprise qui était autrefois une unité de Ford Motor.

En 2005, le constructeur US a vendu la société pour 5,6 milliards dollars de après l’avoir acquise en 1994.

La société de location de voitures de 103 ans appartenait autrefois à General Motors, qui l’a revendue à son ancien propriétaire John Hertz en 1953. Les propriétaires suivants comprenaient RCA et UAL, maison mère de United Airlines.

Mark Fields évincé de Ford en 2017

Si Greg O’Hara, président du conseil d’administration de Hertz a vanté la «vaste expérience de Mark dans l’automobile et la technologie », la qualifiant d’ »essentielle » alors que Hertz était en pleine reconstruction pour répondre au futur, rappelons tout de même Fields a été évincé de Ford en 2017, après avoir passé 28 années dans ses murs, les trois dernières en tant que PDG.

Argument avancé pour sa « mise à l’écart » : le conseil d’administration du constructeur n’était pas satisfait des avancées du constructeur dans sa transition vers l’avenir électrique et autonome.

Si Fields a été félicité par l’ancien patron de Ford, Alan Mulally, pour la façon dont il a dirigé les opérations du constructeur, les bénéfices et les actions de l’entreprise ont chuté pendant son mandat de DG.

Notre avis, par leblogauto.com

« Hertz est une icône mondiale, et je suis honoré d’aider à diriger l’entreprise dans ses 100 prochaines années », a déclaré Marks Fields. Ajoutant que le monde allait « beaucoup entendre parler de Hertz dans les semaines et les mois à venir ». Espérons que cela soit dans le bon sens …

Le nouveau dirigeant a du pain sur la planche. Son embauche intervient trois mois seulement après que Hertz est sorti de la faillite et tente de se remettre à flot ses structures opérationnelles, grandement impactées par la pandémie.

Petite lumière au bout du tunnel : cet été, le secteur de la location automobile a bénéficié de prix élevés en raison d’une pénurie de véhicules et d’une irrésistible envie de voyages.

Sources : Automotive News, Reuters, Associated Press

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz