par Pierre-Laurent Ribault

Genève 2012 live : Toyota Yaris hybride

Le Japon et les Etats-Unis ont droit à la Prius C-Aqua, l'Europe aura la Yaris hybride. Il n'y a pas à être jaloux cependant puisque la Yaris reprend la même mécanique que la petite Prius et s'en trouve tout aussi efficiente, arborant fièrement ses 79 g de CO2/km.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le Japon et les Etats-Unis ont droit à la Prius C-Aqua, l'Europe aura la Yaris hybride. Il n'y a pas à être jaloux cependant puisque la Yaris reprend la même mécanique que la petite Prius et s'en trouve tout aussi efficiente, arborant fièrement ses 79 g de CO2/km.

En dehors de son groupe propulseur Hybrid Synergy Drive basé sur un moteur thermique 1,5l à cycle Atkinson, pour le reste c'est bien la Yaris made in Onnaing, à quelques détails cosmétiques près. Cette carrosserie et ce nom, désormais bien connu, ont été préféré comme pour l'Auris hybride à un badge Prius qui n'a pas le même cachet en Europe qu'au Japon et aux Etats-Unis.

Elle se retrouve avec un environnement plus difficile ici, dans un segment ultra-concurrentiel où elle devra convaincre face aux compactes diesel les plus développées de la planète. Sa déclinaison thermique ne démérite pas, ayant placé le nom de Yaris dans le paysage, mais c'est avec cette motorisation alternative qu'elle peut vraiment sortir du lot.

Lire également :

Genève 2012 : Toyota Yaris hybride

[zenphotopress album=12904 sort=random number=20]

Pour résumer

Le Japon et les Etats-Unis ont droit à la Prius C-Aqua, l'Europe aura la Yaris hybride. Il n'y a pas à être jaloux cependant puisque la Yaris reprend la même mécanique que la petite Prius et s'en trouve tout aussi efficiente, arborant fièrement ses 79 g de CO2/km.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.