par Elisabeth Studer

Ford ne veut pas voir Rivian cannibaliser ses propres VE

Ford et Rivian ont annoncé vendredi avoir renoncé à développer en commun une voiture électrique, contrairement à ce qui était prévu dans le partenariat initial.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Investissements initiaux de Ford pour profiter du savoir-faire de Rivian

En 2019, Ford a investi 500 millions de dollars dans Rivian. Il avait alors indiqué vouloir profiter du savoir-faire de la start-up pour développer un nouveau véhicule électrique.

Au début 2020, le groupe automobile US avait même précisé qu'il s'agirait d'un véhicule de sa marque de luxe Lincoln. Il avait toutefois renoncer à ce projet quelques mois plus tard.

Depuis lors, Ford a augmenté son investissement à 1,2 milliard de dollars et a vu la valeur de sa participation plus que décuplé après l'entrée en bourse de Rivian le 10 novembre.

Ford privilégie désormais le développement de ses propres véhicules

Ford a depuis mis l'accélérateur sur ses propres véhicules électriques. Il a ainsi annoncé en mai dernier mettre sur la table 30 milliards de dollars d'ici 2025 dans ce domaine.

Le groupe de Detroit mise beaucoup sur la sortie de la version électrique de son populaire pick-up F150 au printemps 2022. Parallèlement, la demande pour les véhicules fabriqués par Rivian, qui a commencé à produire ses propres pick-ups, baptisés R1T, en septembre, a augmenté.

Les deux constructeur "ont ensemble décidé de se concentrer sur leurs propres projets et livraisons", indique désormais un message commun.

Vifs succès du F-150 Lightning, Mustang Mach-E et du E-Transit

«Nous respectons Rivian et avons eu de longues discussions exploratoires avec eux. Cependant, les deux parties ont convenu de ne poursuivre aucun type de développement conjoint de véhicules ou de partage de plate-forme », a déclaré Mike Levine, un porte-parole de Ford, dans un communiqué. « Nous constatons une demande extraordinaire pour notre première série de véhicules électriques - le F-150 Lightning, la Mustang Mach-E et le E-Transit, - et notre équipe se concentre sur la mise à l'échelle et la réduction de la complexité » a précisé Ford.

Ford "reste un investisseur et un allié" de Rivian

Ford "reste un investisseur et un allié" de Rivian précise le communiqué. Le groupe de Detroit possède en effet environ 12% des actions de la start-up. Laquelle a fait une entrée sur les chapeaux de roue à Wall Street. Vendredi dernier, le titre de la jeune société s'affichait en hausse de 65% par rapport à son prix d'introduction. A  a clôture, Rivian valait 114 milliards de dollars, contre 77 milliards pour Ford …  Lequel a toutefois renoncé en septembre dernier à son siège au conseil d'administration de Rivian.

Notre avis, par leblogauto.com

Fin équilibre recherché par Ford … préserver l’intérêt financier de son soutien à Rivian … sans créer un propre concurrent … d’où le maintien - très juteux - de sa participation dans la start-up mais le renoncement à un projet commun qui pourrait jouer dans la même cour que son F150 électrique et autres VE de la marque et diminuer de facto les subsides disponibles pour les investissements internes au groupe automobile historique.

Sources : Ford, Rivian, AFP, Bloomberg

Pour résumer

Ford et Rivian ont annoncé vendredi avoir renoncé à développer en commun une voiture électrique, contrairement à ce qui était prévu dans le partenariat initial.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.