par Elisabeth Studer

Canicule : la Californie fait volt face

Vers la fin de l’essor des véhicules électriques ? Mêlant à la fois les impacts du dérèglement climatique et du réchauffement de la planète et les conséquences économiques de la guerre en Ukraine, le tout associé à une grave crise énergétique, la Californie a sommé mercredi les habitants de l’Etat à ne pas charger leurs voitures électriques.
Argument invoqué : ne pas accabler davantage un réseau d'électricité vieillissant, lourdement mis à mal par une importante vague de chaleur.
Reste que certains s’émeuvent que cette demande californienne voit le jour alors même que l’Etat a annoncé la semaine dernière bannir la vente de voitures neuves à moteur thermique à partir de 2035.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Californie : les habitants appelés à réduire leur consommation énergétique

"Les consommateurs sont priés de réduire leur utilisation d'énergie entre 16 h et 21h, quand le système est le plus sous tension, car la demande reste élevée et qu'il y a moins d'énergie solaire disponible", a déclaré l'American Public Power Association, organisme qui représente les services publics. Les trois principales mesures recommandées : régler le thermostat à 25°C ou plus, éviter d'utiliser les gros appareils et de charger les véhicules électriques, et éteindre les lumières inutiles, a précisé l'organisme.

Des températures qui mettent le réseau sous tension

Des températures avoisinant 44 degrés étaient attendues mercredi dans la banlieue de Los Angeles, alors qu’un dôme de chaleur surplombe l'Ouest américain.

De quoi mettre sous pression un réseau électrique déjà très sollicité, notamment pendant les heures les plus chaudes, quand les systèmes de climatisation fonctionnent à plein régime. Face à une telle situation, le gouverneur Gavin Newsom à déclarer l'état d'urgence pour augmenter la production d'énergie et à assouplit les règles visant à réduire la pollution de l'air et les gaz à effet de serre.

L'électricité est un sujet sensible pour l'État californien dont les infrastructures sont vétustes. Les entreprises d'électricité demandent régulièrement aux foyers de limiter leur consommation pendant certaines heures, notamment quand les panneaux solaires cessent de produire de l'électricité alors que la demande reste élevée, en raison de la chaleur.

Un volt face très critiqué

Cet appel à ne pas charger sa voiture électrique a été largement moqué sur les réseaux sociaux … alors même que l'État promeut ce type de véhicules. "La Californie vient de rendre obligatoires les véhicules électriques ET demande aux habitants de ne pas les charger entre 16h et 21h ?", a ironisé le sénateur républicain Tom Cotton sur Twitter.

Elimination progressive de la vente véhicules thermiques neufs d'ici 2035

La semaine dernière, le California Air Resources Board a adopté ce qui a été présenté comme la politique la plus stricte au monde pour la transition vers des véhicules à zéro émission. La loi Advanced Clean Cars II éliminera progressivement la vente de nouvelles voitures à essence d'ici 2035 dans le but de lutter contre la pollution. Si la politique fonctionne comme prévu, la Californie réduirait de moitié les émissions des véhicules d'ici 2040.

En vertu de la mesure, 35 % des véhicules fabriqués en 2026 et vendus dans l'État devraient être à zéro émission, contre 12 % aujourd'hui.

Plus d'un million de personnes conduisent aujourd'hui des voitures électriques en Californie, ce qui en fait le plus grand marché de véhicules électriques du pays, mais la plupart des automobilistes rechargent leur voiture le soir ou la nuit.

Notre avis, par leblogauto.com

Les véhicules électriques : une alternative aux énergies fossiles, vraiment ?

Alors que la « mode » est aux véhicules électriques, certains mettant en avant ses qualités environnementales face aux énergies fossiles, cet épisode californien démontre que la tendance au tout électrique n’a pas que des avantages … En tout cas, alors que sécheresse et canicule s’accélèrent à travers la planète, les VE ne semblent pas être la panacée …

Sources : AFP, Reuters, CNBC

 

Pour résumer

LA Californie a sommé mercredi les habitants de l’Etat à ne pas charger leurs voitures électriques.
Argument invoqué : ne pas accabler davantage un réseau d'électricité vieillissant, lourdement mis à mal par une importante vague de chaleur.
Reste que certains s’émeuvent que cette demande californienne voit le jour alors même que l’Etat a annoncé la semaine dernière bannir la vente de voitures neuves à moteur thermique à partir de 2035.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.