par Frederic Papkoff

Cadillac Ciel, retour à la grandeur

Pour la première fois depuis l'exubérante Sixteen, Cadillac revient sur le terrain du grand luxe, et de son histoire, avec ce concept Ciel. Un cabriolet 4 places qui évoque les plus grandes heures de la marque, sans pour autant sombrer de manière excessive dans le style rétro.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Pour la première fois depuis l'exubérante Sixteen, Cadillac revient sur le terrain du grand luxe, et de son histoire, avec ce concept Ciel. Un cabriolet 4 places qui évoque les plus grandes heures de la marque, sans pour autant sombrer de manière excessive dans le style rétro.

C'est au concours d'élégance de Pebble Beach, dernier endroit à la mode pour présenter de nouveaux modèles, que Cadillac a dévoilé le dernier né de ses concepts. Bien mieux que la moquette des salons, mais aussi plus contraignant. Pas question dans ce haut lieu du luxe et de l'élégance de se fourvoyer avec un concept populaire… Cadillac revient donc sur le terrain qui était le sien, le grand luxe, l'exclusivité.

Là où les constructeurs allemands rivalisent d'ingéniosité pour ajouter de nouvelles fonctionnalités électroniques, aides à la conduite et autres gadgets, Cadillac a orienté le développement de ce concept autour du plaisir de rouler ensemble. Une démarche que l'on peut comparer, excusez du peu, avec celle par exemple de Rolls-Royce. La marque américaine a donc choisi de proposer un grand cabriolet 4 places. Un type de véhicule qui vient immédiatement évoquer dans notre imaginaire les modèles que proposait la marque durant les années 50 et 60…

Cadillac ne sombre toutefois pas dans le rétro de façon excessive. C'est l'un des avantages du style développé par la marque depuis la fin des années 90 et baptisé Art & Science. Evoquer le passé tout en restant contemporain. Les rappels sont suggérés, comme les feux arrière formant de petits ailerons, les à-plats sur le capot ou la malle arrière… Les proportions sont à l'avenant, avec 5m174 de long, 1m968 de large et 3m175 d'empattement.

L'habitacle qui accueille 4 passagers est entièrement dédié à leur bien être. Les sièges, tous ventilés et chauffés, sont dotés de flancs facilitant l'accès, ainsi que d'un tiroir accueillant lunettes de soleil, crème solaire, lingettes rafraichissantes, et l'ensemble de l'espace bénéficie non seulement de la climatisation, mais aussi d'un dispositif d'aromathérapie… Bien plus classe qu'un simple diffuseur de parfum. Concession à la modernité, on trouve à bord un espace de rangement pour smartphone, avec chargement par induction et connectivité Bluetooth, ainsi qu'un éclairage d'ambiance. Les passagers arrière profitent aussi d'un humidificateur de cigares.

Dévoilée à Pebble Beach, la Ciel est aussi une ode à la Californie. Sa couleur baptisée Cabernet, et l'habitacle et largement doté en bois d'olivier, issu d'un arbre provenant d'un producteur d'huile d'olive. Cadillac prend soin que l'arbre n'a pas été coupé, mais était tombé... Voilà pour le petit mot sur la protection de l'environnement, qui se prolonge avec l'hybridation de la motorisation V6 3.6 double turbo (317 ch et 583 Nm). Un moteur implanté en position longitudinale et accouplé à une transmission intégrale.

[zenphotopress album=11832 sort=random number=8]

Source : Cadillac

Pour résumer

Pour la première fois depuis l'exubérante Sixteen, Cadillac revient sur le terrain du grand luxe, et de son histoire, avec ce concept Ciel. Un cabriolet 4 places qui évoque les plus grandes heures de la marque, sans pour autant sombrer de manière excessive dans le style rétro.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.