par Elisabeth Studer

Aiways / CATL : partenariat sur l’échange de batteries EVOGO

Aiways développera une première voiture électrique basée sur la U5 dont les batteries seront compatibles avec le système d'échange de batteries CATL et qui arrivera sur le marché au quatrième trimestre 2022. Un accord a été conclu entre les deux partenaires pour développer en commun des modèles de véhicules capables d’embarquer ce type d’équipements.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Aiways développera une première voiture électrique basée sur la U5 dont les batteries seront compatibles avec le système d'échange de batteries CATL et qui arrivera sur le marché au quatrième trimestre 2022. Un accord a été conclu entre les deux partenaires pour développer en commun des modèles de véhicules capables d’embarquer ce type d’équipements.

Aiways / CATL partenaires pour le système d’échange de batteries EVOGO

Le système d' échange de batteries commence à devenir une offre courante en Chine. De plus en plus de constructeurs adoptent en effet un modèle de batterie standard, ce qui donne la possibilité de les remplacer par d'autres en station d'échange.

Cette modalité pourrait connaître une expansion accélérée après l'accord entre le fabricant chinois de batteries CATL (Contemporary Amperex Technology) et le constructeur de voitures électriques Aiways . Les deux partenaires vont en effet collaborer pour développer la première voiture électrique pour les particuliers qui utilise le système d'échange de batterie EVOGO .

Développement conjoint de plusieurs modèles dotés de batteries interchangeables

Les deux sociétés développeront conjointement plusieurs modèles à batteries interchangeables basés sur la première voiture électrique d'Aiways, la U5 . Leur intention est de les lancer sur le marché au quatrième trimestre 2022, comme l'indique un communiqué publié par CATL sur son compte officiel WeChat.

Nouvelle fonctionnalité de modularité

Le système d'échange de batterie de CATL, EVOGO, propose une nouveauté qui jusqu'à présent n'avait été proposée que par Ample. Il ajoute la fonctionnalité de modularité afin qu'au lieu de changer toute la batterie, le conducteur sélectionne les modules qu'il souhaite remplacer.

Pour y parvenir, CATL a dû développer un tout nouveau jeu de batteries. Les propriétaires des nouveaux véhicules électriques d'Aiways pourront choisir les batteries dont ils ont besoin en fonction de leurs besoins.

Avec le support de la technologie CTP (Cell To Pack), il est possible d'atteindre une densité gravimétrique de 160 Wh/kg et une densité volumétrique de 325 Wh/l . De cette façon, chaque module de batterie indépendant peut offrir jusqu'à 200 kilomètres d'autonomie.

CATL a conçu ses nouvelles batteries modulaires pour qu'elles soient compatibles avec 80% des voitures électriques actuelles, et avec toutes les voitures qui seront lancées sur le marché dans les années à venir.

Le système complet d'échange de batteries se compose de blocs de batteries, appelés Choco-SEB, produits en série et développés spécifiquement pour les échanges, les stations et une application mobile. Le conducteur pourra sélectionner les blocs qu'il doit monter sur son véhicule en fonction des besoins des différents kilométrages qu'il doit parcourir.

Le premier modèle compatible avec EVOGO est le NAT (Next Automatic Taxi) de la marque chinoise FAW Bestune, destiné au marché de la mobilité partagée.

Aiways vise l’international

Aiways a été fondée en 2017, avec pour objectif de devenir une entreprise internationale de véhicules à énergie nouvelle (NEV). Actuellement, il n'a qu'un seul modèle à vendre, l'Aiways U5. L'entreprise est moins active sur son marché domestique que ses concurrents, car elle se développe activement sur les marchés étrangers. Selon les données de la China Passenger Car Association (CPCA), Aiways a vendu moins de 300 unités par mois en Chine en 2021.

C'est pourquoi Aiways se prépare également à déployer le système d'échange de batteries sur les marchés étrangers , où il proposera à ses clients deux options pour recharger leur voiture électrique. Le premier sera le contrat de recharge classique via des bornes de recharge privées et publiques et le second via le système d'échange EVOGO.

Notre avis, par leblogauto.com

Aiways s'apprête déjà à lancer son deuxième modèle, l'Aiways U6, qui vient de conclure ses tests hivernaux à des températures extrêmes inférieures à 30 degrés.

Son accord avec CATL et la nouvelle fonctionnalité de modularité devraient lui ouvrir bien des portes .

Sources : CATL, Aiways

Pour résumer

Aiways développera une première voiture électrique basée sur la U5 dont les batteries seront compatibles avec le système d'échange de batteries CATL et qui arrivera sur le marché au quatrième trimestre 2022. Un accord a été conclu entre les deux partenaires pour développer en commun des modèles de véhicules capables d’embarquer ce type d’équipements.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.