Conduire à 17 ans, ce sera possible dès le 1er janvier 2024
par Thibaut Emme

Conduire à 17 ans, ce sera possible dès le 1er janvier 2024

Le décret d'application passant à 17 ans l'âge légal pour passer le permis vient d'être publié au Journal Officiel. Dernière étape avant la mise en application de cette loi, cette publication permettra aux mineurs d'obtenir le fameux sésame.

Zapping Le Blogauto Essai du Mercedes GLC 220D

Jusqu'à présent, avant ses 18 ans on n'avait pas le droit de prendre le volant d'une voiture M1 sans être accompagné. Il fallait se contenter d'un véhicule dit "sans permis" L6e limité à 45 km/h ou bien L7-e accessible dès 16 ans (permis B1) limité à 90 km/h. A partir du 1er janvier 2024, les jeunes de 17 ans révolus pourront être titulaires du permis B et conduire n'importe quelle voiture "normale" sans personne à leur côté.

Cette nouveauté a été annoncée en juin dernier par la Première Ministre Elisabeth Borne. Selon l'exécutif, cela doit permettre aux habitants de certaines régions "déserts de transports publics" de se mouvoir plus indépendamment. On pense notamment aux apprentis qui doivent souvent faire des dizaines de kilomètres pour aller au travail. Cela doit faciliter l'entrée dans la vie active de ces personnes.

Des chiffres de Sécurité Routière à surveiller

Certains craignent une hausse des accidents. En effet, les jeunes de 18 à 24 ans sont sur-représentés dans les décès ou les accidents routiers. Toutefois, il n'y a pas eu de ruée dans les auto-écoles suite à l'annonce gouvernementale. Cette possibilité ne devrait concerner qu'une petite frange de la population. Peut-être que certains attendaient patiemment la publication au JO pour se lancer ?

En revanche, cela ne devrait pas améliorer les délais pour obtenir un créneau de passage de l'examen de conduite du permis de conduire. Selon le réseau ECF, la France se divise en trois catégories : un tiers avec des délais corrects, un autre tiers plutôt moyen, et enfin un tiers où les délais explosent et sont trop longs.

Evidemment, l'ECF et les autres auto-écoles prêchent pour leur paroisse en demandant plus de places d'examen, mais également une formation "post-permis". Cette formation doit permettre, selon eux, de vérifier les acquis. Quand une formation initiale ne suffit pas, c'est qu'il y a un souci avec cette formation, non ?

Par contre, il n'y a toujours pas de volonté de limiter la puissance ou la cylindrée aux jeunes permis auto, contrairement à ce qu'il existe pour les permis moto. Nul doute que la Sécurité Routière sera attentive aux chiffres de 2024 concernant ces mineurs de 17 ans avec le permis.

Décret n° 2023-1214 du 20 décembre 2023 portant abaissement de l'âge minimal d'obtention de la catégorie B du permis de conduire à dix-sept ans

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

A partir du 1er janvier 2024, un jeune de 17 ans pourra légalement passer le permis de conduire automobile (B) et circuler librement sans être accompagné. Pas de restriction de puissance ou de cylindrée, cela doit permettre à certains jeunes de certaines régions de France d'avoir plus d'autonomie.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.