Grande annonce : le permis à 17 ans ?
par Thibaut Emme

Grande annonce : le permis à 17 ans ?

Selon les informations de France Info, l'Etat envisage d'abaisser à 17 ans l'âge légal pour passer son permis de conduire. Ce ne serait pas une première en Europe, mais c'est aussi très risqué.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Selon la chaîne/radio publique les dernières vérifications juridiques seraient en cours pour valider la proposition de passage de 18 à 17 ans pour l'âge minimum pour passer le permis de conduire. Cette mesure pourrait être annoncée officiellement par la Première Ministre, Elisabeth Borne, dans huit jours, lors de la présentation du "Plan pour la jeunesse". Ce plan du gouvernement est issu du Conseil national de la refondation dédié à la jeunesse.

Cette proposition n'est pas nouvelle, mais elle restait dans les cartons jusqu'à présent. Plusieurs fois des députés ont tenté de mettre cela à l'agenda des Gouvernements en place, notamment sous Edouard Philippe. Elle résulterait d'une demande réelle et pas seulement d'une lubie ou d'une démagogie pour plaire à la jeunesse.

Pourquoi abaisser d'un an l'âge du permis ?

Le Gouvernement pousse l'apprentissage. Et se faisant, on met sur le marché du travail des milliers de jeunes qui n'ont pas encore 18 ans et doivent déjà se déplacer pour aller dans leurs entreprises. Il est là le besoin. Plus politiquement, c'est une "main tendue" aux Républicains qui souhaitent de leur côté abaisser carrément à 16 ans l'âge légal pour passer le permis auto (B) ou moto (A).

La France rejoindrait ainsi quelques-uns de ses voisins comme le Royaume Uni (hors UE donc) où on peut conduire seul dès 17 ans. En Irlande ou en Slovaquie, pays de l'Union Européenne, on peut légalement le faire aussi dès 17 ans. En avançant d'une année la possibilité de passer le permis, l'Etat pense aussi que cela peut aider à éviter les drames de la route qui touchent cette tranche d'âge. Et pourtant...

Quels sont les risques d'un permis dès 17 ans ?

Les chiffres de la Sécurité Routière sont, hélas, formels. La tranche d'âge sur-représentée dans les statistiques de l'accidentalité et de la mortalité routière sont les 18-24 ans (hommes pour la grande majorité d'entre eux). A cet âge-là, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte, mais les causes principales sont très majoritairement la vitesse, l'alcool et les drogues. Souvent encouragés par l'effet de groupe, les jeunes conducteurs prennent des risques et méprisent le code de la route qu'ils ont pourtant passé très récemment.

Il est donc à craindre qu'en baissant à 17 ans l'âge pour pouvoir conduire seul, on ajoute aux statistiques de la mortalité. Surtout que ces jeunes de 16 ou 17 ans ont déjà une solution de mobilité, à savoir les quadricycles lourds (L7e) capables d'aller à 80 km/h. Ils demandent d'avoir le permis B1 et 16 ans. Ce passage du B1 prépare aussi mieux au passage du B. Il vaudrait mieux encourager au passage du B1 qui est assez méconnu que de lancer "dans le grand bain" des jeunes encore immatures derrière un volant.

Juridiquement, quelles responsabilités pénales ?

En France, la majorité pénale est fixée à 18 ans. Or, le code de la route prévoit non seulement des infractions, mais aussi des délits routiers qui relèvent du droit pénal. En abaissant à 17 ou 16 ans la possibilité de conduire seul une voiture, on créera une catégorie de conducteurs bénéficiant de l'excuse de minorité, atténuant beaucoup les peines encourues.

Certes au guidon d'un cyclomoteur ou au volant d'un quadricycle léger (L6e) on peut déjà commettre des délits routiers sans avoir 18 ans. Mais, là, ce serait rajouter des catégories de délits aux exceptions. Et en plus, au volant d'un véhicule autrement plus potentiellement meurtrier.

Nous devrions être fixés d'ici une semaine. Cette "fuite" dans la presse est-elle un ballon d'essai lancé par la Première Ministre pour tâter le terrain ? Certains militent depuis des années pour une limitation de la puissance des véhicules conduisibles par les jeunes permis, ils vont en manger leur chapeau si cette proposition de permis à 17 ans passe.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Selon France Info, la Première Ministre s'apprêterait à dévoiler une proposition de mesure visant à abaisser l'âge du permis de conduire à 17 ans contre 18 actuellement. Une mesure qui vise à rendre plus autonomes les jeunes en apprentissage, mais qui ne va pas sans risque vu les statistiques de la mortalité routières.

Les jeunes représentent une trop grosse part des blessés et des tués sur les routes de France. Autre point, la majorité pénale est à 18 ans. Faudra-t-il l'abaisser aussi à 17 ans ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.