par Pierre-Laurent Ribault

Super Formula 2016-1 : Yamamoto et Honda dominent à Suzuka

Le championnat 2016 de Super Formula a commencé à Suzuka avec une prestation dominatrice de Naoki Yamamoto et Honda qui place quatre moteurs dans le top 5 de l'épreuve, ce que l'on avait pas vu depuis longtemps dans la discipline.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Qualifications

La grande nouveauté de la saison, outre la présence de deux rookies à suivre que sont Stoffel Vandoorne et Yuhi Sekiguchi, est le changement de manufacturier. Sayonara Bridgestone, Irasshai Yokohama ! Même après les essais d'intersaison, il y a encore pas mal d'inconnues pour les écuries et la séance de qualification en fut un peu chaotique et marquée par plusieurs incidents. Le premier fut une figure de Joao Paolo de Oliveira à 3 minutes de la fin de la Q1, terminée avec la voiture arrêtée en pleine piste. Drapeau rouge au moment où les pilotes s'apprêtaient à faire leur tour rapide. Après avoir dégagé la voiture du pilote brésilien de la piste, tout le monde partait pour sortir un temps mais les aléas de ces trois minutes de tension voyaient également l'élimination du champion en titre Hiroaki Ishiura.

Bis repetita en Q2, avec cette fois une sortie de Kazuki Nakajima entraînant un autre drapeau rouge, et un autre groupe de gros calibres ne passant pas en Q3 : André Lotterer, James Rossiter, Bertrand Baguette... Se retrouvaient en Q3 un groupe où les moteurs Honda étaient majoritaires, c'est à noter, et c'est Naoki Yamamoto, toujours à l'aise à Suzuka, qui décrochait la pole devant Yuji Kunimoto qui était passé à travers les embûches, et une seconde ligne constituée des deux rookies Yuhi Sekiguchi et Stoffel Vandoorne.

Course

Emotion avant le départ pour Sekiguchi qui n'arrivait pas à démarrer pour le tour de formation, pouvant enfin s'élancer après tout le monde et rejoignant in extremis sa position en seconde ligne. Ce n'était pas son jour, puisqu'après quelques tours la sanction tombait, un stop and go qui le faisait chuter en fin de peloton. Un problème lors de son arrêt allait retarder encore un peu plus le nouveau pilote Impul, mal récompensé de sa belle qualification. Le départ ne donnait lieu à aucun autre incident, et Yamamoto et Kunimoto réussissaient parfaitement leur envol, tout comme Stoffel Vandoorne qui prenait la troisième position. La course s'installait rapidement dans un format de procession, chaque pilote maintenant un écart de 1 à 2 secondes derrière le précédent. Selon les interviews d'après-course, la dynamique des nouveaux pneus rend les duels plus compliqués qu'avec les Bridgestone et les tentatives de dépassement ont donc été rares. Rares, mais pas complètement absentes. Notons le très beau début de course de JP de Oliveira, qui remontait rapidement dans la hiérarchie pour atteindre la 10ème position à l'arrivée. Belle course également pour Bertrand Baguette remonté de la 12ème place de grille jusqu'à la 8ème à l'arrivée, après une belle bataille victorieuse contre Nojiri. La bonne forme du moteur Honda devrait permettre au pilote belge de faire mieux étalage de son talent que la saison dernière, en tout cas c'est ce qu'on lui souhaite.

Jamais inquiété, Naoki Yamamoto franchissait la ligne d'arrivée avec 11 secondes d'avance sur Kunimoto qui avait dû s'employer dans les derniers tours à résister à un Stoffel Vandoorne de plus en plus pressant. Le jeune pilote de réserve McLaren a eu un solide week-end et ce podium pour sa première course dans la discipline a fait forte impression. Honda également. La saison dernière, les mécaniques Honda Racing avaient été largement dominées par Toyota, mais il semble que les choses seront nettement plus équilibrées cette saison, ce qui devrait nous donner un beau championnat. La prochaine manche aura lieu les 28 et 29 mai prochains à Okayama.

Championnat japonais de F3

Le meeting de Suzuka abritait également les deux premières courses du championnat de F3 japonais. La grande nouveauté de l'année est le retour du moteur Volkswagen Spiess au plus haut niveau puisque B-MAX NDDP, c'est-à-dire l'écurie qui aligne les jeunes pilotes du programme Nissan, utilisera cette mécanique qui vient donc concurrencer celles de Honda et Toyota. Au volant de ces trois voitures on retrouve Daiki Sasaki, Katsuma Chiyo et Jan Mardenborough qui donneront la réplique aux pilotes TOM'S, écurie tenante du titre, Kenta Yamashita et Sho Tsuboi alors que du côté de la filière Honda on retrouve Sena Sakaguchi et Hiroshi Otsu.

Kenta Yamashita a remporté les deux courses du meeting, la première devant Jann Mardenborough et Sho Tsuboi, et la seconde devant les mêmes en ordre inversé. Une fois encore les pilotes TOM'S semblent avoir la main, il reste à voir si Mardenborough pourra contrarier leurs plans.

Crédit images : Honda, Toyota

Résultats

Première manche du championnat 2016 de Super Formula, Suzuka, 24 avril 2016

Po.No.DriverCar Name / EngineLapsTimeDelayBestTime
116Naoki YamamotoTEAM MUGEN SF14HONDA HR-414E431:13'59.415202.49km/h1'41.238
22Yuji KunimotoP.MU/CERUMO · INGING SF14TOYOTA RI4A431:14'11.12501/11/101'41.969
341Stoffel VandoorneDOCOMO DANDELION M41S SF14HONDA HR-414E431:14'12.60913.1941'42.155
434Takashi KogureDRAGO CORSE SF14HONDA HR-414E431:14'16.17316.7581'42.120
510Koudai TsukakoshiREAL SF14HONDA HR-414E431:14'22.68523.2701'41.869
63James RossiterFUJI CORPORATION KONDO SF14TOYOTA RI4A431:14'24.61425.1991'42.116
736Andre LottererVANTELIN KOWA TOM’S SF14TOYOTA RI4A431:14'29.46730.0521'41.498
865Bertrand BaguetteNAKAJIMA RACING SF14HONDA HR-414E431:14'30.45531.0401'41.977
940Tomoki NojiriDOCOMO DANDELION M40Y SF14HONDA HR-414E431:14'36.82537.4101'42.616
1019J.P.de OliveiraITOCHU ENEX TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A431:14'37.38637.9711'41.562
111Hiroaki IshiuraP.MU/CERUMO · INGING SF14TOYOTA RI4A431:14'37.62938.2141'41.636
1237Kazuki NakajimaVANTELIN KOWA TOM’S SF14TOYOTA RI4A431:14'44.54745.1321'42.161
1318Yuichi NakayamaKCMG Elyse SF14TOYOTA RI4A431:15'09.0171'09.6021'42.615
1420Yuhi SekiguchiITOCHU ENEX TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A431:15'10.0101'10.5951'41.167
154William BullerFUJI CORPORATION KONDO SF14TOYOTA RI4A431:15'39.1671'39.7521'43.660
168Kamui KobayashiSUNOCO TEAM LEMANS SF14TOYOTA RI4A411:14'01.7622Laps1'41.606
Not Classified
11Takuya IzawaREAL SF14HONDA HR-414E371:04'51.5306Laps1'42.133
64Daisuke NakajimaNAKAJIMA RACING SF14HONDA HR-414E351:02'26.3558Laps1'42.748
7Narain KarthikeyanSUNOCO TEAM LEMANS SF14TOYOTA RI4A2339'44.77620Laps1'42.119

Championnat

Po.No.DriverRd.1Rd.2Rd.3Rd.4Rd.5Rd.6Rd.7Total
116Naoki Yamamoto1111
22Yuji Kunimoto88
341Stoffel Vandoorne66
434Takashi Kogure55
510Koudai Tsukakoshi44
63James Rossiter33
736Andre Lotterer22
865Bertrand Baguette11
40Tomoki Nojiri-
19Joao Paulo de Oliveira-
1Hiroaki Ishiura-
37Kazuki Nakajima-
18Yuichi Nakayama-
20Yuhi Sekiguchi-
4William Buller-
8Kamui Kobayashi-
11Takuya Izawa-
64Daisuke Nakajima-
7Narain Karthikeyan-

Pour résumer

Le championnat 2016 de Super Formula a commencé à Suzuka avec une prestation dominatrice de Naoki Yamamoto et Honda qui place quatre moteurs dans le top 5 de l'épreuve, ce que l'on avait pas vu depuis longtemps dans la discipline.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.