Bonne nouvelle ! Le WRX fait marche arrière et accepte les thermiques
Credit Photo - FIA WRX
par Thibaut Emme

Bonne nouvelle ! Le WRX fait marche arrière et accepte les thermiques

Après deux ans d'errance technique, et une saison 2023 cauchemardesque, le rallycross mondial WRX fait machine arrière et autorise de nouveau les moteurs thermiques. Il pose ses conditions mais cela devrait permettre de regarnir un peu le plateau espérons le.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Les véhicules électriques sont toujours autorisés. Ainsi, ceux qui ont investi dans ces véhicules n'en seront pas pour leur compte. Mais, la nouveauté pour 2024 c'est que les "ICE" (internal combustion engine) sont autorisés. Pour ne pas perdre la face, le WRX (géré par le WRC NDLA) présente cela comme une "bataille des technologies" et non un retour en arrière.

Les moteurs thermiques devront tourner aux carburants "durables". Ces e-fuels ou carburants de synthèse sont déjà présent en sport automobile et l'adaptation est immédiate. Ainsi, on aura des RX1e mélangées avec des RX1.

La révolution des 10 ans

Le WRX va tout de même limiter le nombre d'entrées sur le championnat à 16 inscrits. Bon, cette année ils n'étaient que 10, il y a de la marge. Surtout que chaque course pourra autoriser des participants qui ne font pas le championnat dans son ensemble. Avec un peu de chance, on pourrait retourner à des plateaux entre 15 et 20 concurrents. On sait déjà que ES Motorsport devrait aligner des Skoda électriques (construites par Blue Engineering et ORECA). ES Motorsport est connu dans le RX pour avoir fait courir Reinis Nitišs, Kevin Abbring et Rokas Baciuška en WRX thermique.

Le règlement sportif va légèrement évoluer, notamment la "Super Pole", avec visiblement un retour en arrière (à confirmer) avec des positions sur la grille déterminées par les résultats des tours précédents. Surtout, les tours préliminaires ne se joueront plus au temps comme avant, mais à la place. Cela devrait éviter certaines courses ou les compétiteurs ne s'attaquaient pas pour aller le plus vite possible, sans se gêner.

Dans le même ordre d'idée, des points de championnats seront attribués à chaque manche courue : poule, demi-finale, finale. Ainsi, on devrait avoir plus de spectacle en piste avec des pilotes allant chercher le moindre point à chaque course. On a hâte de voir le plateau des engagés 2024, et ce que cela donnera en piste. Ne reste plus qu'à revenir sur certains des circuits historiques et on sera bien.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Après deux saisons 100% électriques, dont la dernière totalement désastreuse, le WRX (rallycross mondial) autorise de nouveau les voitures thermiques. Seule contrainte, elles devront utiliser du carburant durable (de synthèse, etc.).

Cela devrait permettre de remonter le nombre d'engagés et redonner un peu de spectacle.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.