par Elisabeth Studer

Volkswagen cherche acquéreur pour son usine russe de Kalouga

Volkswagen cherche à vendre son usine d'assemblage automobile implantée en Russie, à Kalouga, a rapporté mercredi le journal russe Vedemosti. Un constructeur automobile kazakh figure comme acheteur potentiel.
Selon le media, les plans de Volkswagen pourraient se concrétiser d'ici la fin de l'année.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Aucune décision prise, mais pas de démenti

Réagissant à cette publication, un porte-parole de Volkswagen, Nicolai Laude, a déclaré que le constructeur surveillait en permanence les développements actuels et envisageait divers scénarios pour le futur. Ajoutant que toutefois, aucune décision n'avait été prise.

Production sur les sites VW de Kalouga et Nizhny Novgorod suspendue depuis mars

En mars dernier, Volkswagen a annoncé que la production sur ses sites de Kalouga et de Nizhny Novgorod serait suspendue jusqu'à nouvel ordre en raison des sanctions occidentales imposées à la suite de l'invasion russe de l'Ukraine, ajoutant alors que ses exportations automobiles vers la Russie seraient arrêtées avec effet immédiat.

VW emploie environ 4 200 personnes dans l'usine de Kaluga, dont elle est directement propriétaire. Le constructeur a également établi un contrat pour assembler plusieurs de ses modèles dans l'usine de Nizhny Novgorod, propriété du groupe GAZ.

Potentiel rachat par une société kazakhe

Selon Vedemosti, l'usine de Kalouga pourrait être rachetée par la société kazakhe Asia Auto, basée dans la ville orientale d'Oskemen. L’entreprise détient une licence pour produire des véhicules Volkswagen et Skoda.

Début juillet, un syndicat russe a déclaré que Volkswagen fermerait l'usine de Nizhny Novgorod et déplacerait des équipements à Kalouga. À l'époque, le constructeur avait refusé de commenter l'allégation.

Le marché automobile russe en chute libre

Les ventes de voitures neuves en Russie ont chuté de 82% en juin par rapport à l'année précédente. Une situation due notamment aux sanctions frappant l'approvisionnement en pièces détachées, la flambée des prix qui a nui à la demande et un exode des constructeurs automobiles étrangers.

Sources : Reuters

 

Pour résumer

Volkswagen cherche à vendre son usine d'assemblage automobile implantée en Russie, à Kalouga, a rapporté mercredi le journal russe Vedemosti. Un constructeur automobile kazakh figure comme acheteur potentiel.
Selon le media, les plans de Volkswagen pourraient se concrétiser d'ici la fin de l'année.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.