par Nicolas Anderbegani

Stellantis: la production russe sera importée en Europe

Selon ce qui a été communiqué par Stellantis, à partir de février prochain, certaines des voitures produites par l'entreprise dans ses usines en Russie commenceront à être exportées vers l'Europe occidentale.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Une production d'utilitaires en hausse

Stellantis ne contrôle que 1 % du marché automobile en Russie, mais il y exploite une usine dans la ville de Kalouga, à environ 200 kilomètres au sud-est de Moscou, fondée au départ en co-entreprise avec le japonais Mitsubishi. La production du monospace Fiat Scudo va démarrer en Russie d'ici la fin de l'année dans le but de vendre la production à l'étranger, car Stellantis veut transformer l'usine de Kalouga en une plaque tournante pour l'exportation de moteurs et de voitures vers l'Europe, l'Amérique latine et l'Afrique du Nord.

Les modèles concernés sont les Peugeot Expert, Opel Vivaro et Citroën Jumpy. Le groupe y a doublé en 2021 la production de voitures à l'usine PSMA Rus (Kaluga) par rapport à 2020. L'année dernière, la société a localisé une nouvelle plate-forme pour la production de mini-fourgonnettes et de fourgonnettes compactes Peugeot ainsi que l'assemblage en série de moteurs diesel destinés à l'exportation.

"D'ici fin 2022, l'usine prévoit de commencer à assembler des transmissions manuelles, ainsi qu'un modèle commercial de Fiat Scudo destiné à l'exportation", a indiqué le service de presse.

La relance après les vaches maigres

L'usine PSMA Rus est située dans le parc industriel de Rosva. Initialement, l'usine de Kalouga était une co-entreprise entre le groupe PSA et Mitsubishi, dont PSA détenait 70% des parts, avec pour objectif la fabrication des Peugeot 4007 et Citroën C-crosser ainsi que des Peugeot 308 et Citroën C4 L. Après quelques années difficiles, l'usine de Kaluga a connu un investissement de 500 millions d'€ en 2019 et voit, en 2022, son avenir assuré avec de nouveaux véhicules et pièces à fabriquer.

Les investissements dans le projet se sont élevés à 550 millions d'euros. Actuellement, l'usine produit des Peugeot 408, des berlines Citroën C4, des Opel Zafira, des Mitsubishi Outlander, des Mitsubishi Pajero Sport, ainsi que des fourgons utilitaires Peugeot Expert et Citroën Jumpy, des minibus passagers Citroën SpaceTourer et Peugeot Traveller. Les deux chaînes de montage permettent de produire jusqu'à 125 000 voitures par an.

Un autre projet important à l'usine PSMA Rus sera le lancement de la production de transmissions manuelles fin 2022. L'expansion de la production et le lancement de nouveaux projets en 2021 ont permis de créer plus de 1 000 emplois supplémentaires dans la région de Kalouga.

Notre avis, par leblogauto.com

Si l'usine de Kalouga peut souffler, des interrogations demeurent sur l'avenir des 25 usines du groupe présentes au sein de l'Union européenne, face aux questions de surcapacités sur le vieux continent du groupe né de la fusion de PSA et FCA.

Pour résumer

Selon ce qui a été communiqué par Stellantis, à partir de février prochain, certaines des voitures produites par l'entreprise dans ses usines en Russie commenceront à être exportées vers l'Europe occidentale.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.