par Elisabeth Studer

Toyota en passe de détrôner GM aux USA en 2021

Toyota est sur le point de détrôner General Motors (GM) de sa place de leader des ventes aux Etats-Unis, aux vues des résultats commerciaux enregistrés par les deux constructeurs en 2021.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le cas échéant, il s’agirait d’une - douloureuse - première pour le groupe automobile US, ce dernier s’étant affiché en haut du podium tous les ans depuis 1931, année où il a dépassé Ford.

Toyota devance GM de 80 000 véhicules sur les 9 premiers mois

Au cours des neuf premiers mois de 2021, Toyota a vendu 1,86 million de véhicules aux États-Unis contre 1,78 million pour GM, soit un peu plus de 80 000 véhicules de plus.

Pour l'ensemble de 2020, les ventes de GM aux États-Unis avaient totalisé 2,55 millions d’unités, contre 2,11 millions pour Toyota et 2,04 millions pour Ford.

L'année aura été marquée par une pénurie de semi-conducteurs largement utilisés dans les véhicules, obligeant les constructeurs automobiles à se concentrer sur leurs modèles les plus rentables.

Etre leader : pas une priorité selon Toyota

Toyota reste humble sur le sujet. Son principal vice-président, Jack Hollis, a ainsi déclaré dans un communiqué que si le constructeur automobile était certes "reconnaissant" envers ses clients fidèles, le fait d’être leader ne constituait pas pour lui un objectif une priorité.

GM : la rentabilité comme cheval de bataille

Le porte-parole de GM, Jim Cain, a déclaré quant à lui que le constructeur US avait connu une année de ventes très solide aux États-Unis dans le domaine des SUV et des pick-up trucks. De bons résultats obtenus, selon lui, grâce à la priorité donnée à la recherche de la rentabilité. Il demeure confiant sur le fait que les ventes s'amélioreront à mesure que la pénurie de semi-conducteurs s'amenuisera.

"Je ne me précipiterais pas, si j'étais (Toyota), et me fais tatouer" Nous sommes n°1 "", a-t-il ajouté. Sous-entendant ainsi que l’écart était mince et que les deux constructeurs étaient au coude à coude.

Le directeur général, sous la direction de Mary Barra, a également mis l'accent sur la rentabilité plutôt que sur le volume, abandonnant des marchés déficitaires comme l'Europe et la Russie.

Notre avis, par leblogauto.com

Si certes Toyota pourrait mieux se placer que GM en 2021, certains analystes estiment peu probables qu’il s’agisse d’un changement à long terme et que cela constitue les prémices d’une nouvelle tendance. Reste que le nombre de modèles  hybrides proposés  par les constructeurs et leur "efficacité" pourraient faire la différence ... Toyota peut en effet dire merci à la Camry.

General Motors s'avère quant à lui impacté par les déboires de la Chevrolet Bolt. Si la production des Chevrolet Bolt EV et EUV (pour Electric Utility Vehicle) ne va redémarrer qu'à partir du 24 janvier 2022 a annoncé  récemment le constructeur. La fabrication est actuellement suspendue alors que General Motors (maison mère de Chevrolet) procède à un rappel de batterie sur les deux modèles.

La probable position de leader que pourrait ainsi "rafler" Toyota pourrait donc au final largement expliquer la politique de subventions menées par l'Administration Biden en faveur d'une production locale réalisée par des salariés syndiqués.

Sources : GM, Toyota, Reuters

Pour résumer

Toyota est sur le point de détrôner General Motors (GM) de sa place de leader des ventes aux Etats-Unis, aux vues des résultats commerciaux enregistrés par les deux constructeurs en 2021.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.