Tesla : la production allemande vaincue par l’IRA de Biden
par Elisabeth Studer

Tesla : la production allemande vaincue par l’IRA de Biden

Si Tesla a certes débuté la production de batteries destinées aux véhicules électriques dans sa Giga-factory de Berlin en Allemagne, le constructeur US vient néanmoins d’indiquer qu’il allait mettre l’accent sur une production de cellules pour batterie made in US.
Raison première d’un tel revirement de stratégie industrielle : la mise en place par Joe Biden de l’IRA, Inflation Reduction Act, politique accordant des soutiens financiers aux acheteurs de véhicules électriques sous réserve d’un assemblage local des VE et de leur batterie.
Tesla devient ainsi l'une des premières entreprises à déclarer ouvertement un changement de stratégie résultant de la politique protectionniste de l’Administration Biden.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Des composants de cellules de batterie produits en Allemagne et expédiés aux US

Tesla a ainsi déclaré mercredi qu’il se préparait également actuellement à produire des composants de cellules de batterie tels que des électrodes, dont certaines seront envoyés à partir de son site allemand de Gruenheide dans l'état de Brandebourg, vers les États-Unis.

Ajoutant que les voitures produites dans la Giga-factory allemande intégreraient dans le "futur proche" des batteries assemblées localement.

Une production US due à la politique de Biden

Tesla a par ailleurs indiqué de manière on ne peut plus explicite que son objectif actuel était de produire des cellules de batterie aux Etats-Unis en raison de la nouvelle réglementation US mise en place dans le cadre de la Loi sur la Réduction de l'Inflation (IRA).

Notre avis, par leblogauto.com

La nouvelle stratégie industrielle de Tesla démontre à elle seule le bien-fondé de l’inquiétude d’une grande partie des dirigeants de l’UE face à la politique de Joe Biden, ces derniers redoutant que les mesures protectionnistes US ne conduisent les industriels à se détourner d’une production européenne en privilégiant une production US. Les 369 milliards de dollars de subventions prévues par l'IRA étant de nature à encouragera les entreprises à abandonner l'Europe pour les États-Unis.

Sources : Reuters, Tesla

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Si Tesla a certes débuté la production de batteries destinées aux véhicules électriques dans sa Giga-factory de Berlin en Allemagne, le constructeur US vient néanmoins d’indiquer qu’il allait mettre l’accent sur une production de cellules pour batterie made in US.
Raison première d’un tel revirement de stratégie industrielle : la mise en place par Joe Biden de l’IRA, Inflation Reduction Act, politique accordant des soutiens financiers aux acheteurs de véhicules électriques, sous réserve d’un assemblage local des VE et de leur batterie.
La nouvelle stratégie industrielle de Tesla démontre à elle seule le bien-fondé de l’inquiétude d’une grande partie des dirigeants de l’UE face à la politique de Joe Biden, ces derniers redoutant que les mesures protectionnistes US ne conduisent les industriels à se détourner d’une production européenne en privilégiant une production US.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.