par Elisabeth Studer

IRA/subventions US : les US prêts à des modifications ou des ajustements

Et si au final la visite de Macron à Washington avait porté ses fruits ? Les Etats-Unis sont ouverts à d'éventuels "ajustements" de l’IRA (l'Inflation Reduction Act) en vue de rassurer les Européens qui craignent une fuite de leurs entreprises outre-Atlantique, a indiqué samedi sur la BBC John Kerry, l'envoyé spécial des Etats-Unis sur le changement climatique.
Le texte récemment promulgué par Joe Biden occupe tous les esprits en Europe.Laquelle accuse Washington de protectionnisme, alors que le plan prévoit de subventionner l’achat de VE sous réserve que les véhicules et leur batterie soient produits sur le territoire US.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Porte ouverte à des modifications ou des ajustements de l’IRA

"Je ne pense pas que (l'Inflation Reduction Act, IRA) sera édulcoré", a indiqué sur la BBC John Kerry. Se disant parallèlement « confiant » sur le fait que Joe Biden « serait prêt à réfléchir » à « regarder où il peut être approprié de faire des modifications ou des ajustements qui soient justes, sans porter préjudice aux propres efforts » des Etats-Unis.

Un plan jugé inacceptable par l’UE

Face au texte pour le moins protectionniste des Etats-Unis favorisant largement son industrie automobile, l’Union européenne voit rouge ! Début novembre, le ministre tchèque de l'Industrie - dont le pays occupe la présidence tournante de l'UE - a déclaré que le plan récemment promulgué par Joe Biden établissait des mesures "discriminatoires" pour les constructeurs automobiles européens, et était "inacceptable" pour les 27 pays membres. L'Union européenne s'inquiète depuis plusieurs mois des conséquences de l'IRA sur son économie, plan de 420 milliards de dollars qui incite les constructeurs à produire véhicules et batteries pour VE aux Etats-Unis.

L'Union européenne réclame plus de "coordination" et craint une fuite de ses entreprises outre-Atlantique.

La question était au coeur de la récente visite d'Etat à Washington de Emmanuel Macron.

Sources : AFP

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Les Etats-Unis sont ouverts à d'éventuels "ajustements" de l’IRA (l'Inflation Reduction Act) en vue de rassurer les Européens qui craignent une fuite de leurs entreprises outre-Atlantique, a indiqué samedi sur la BBC John Kerry, envoyé spécial des Etats-Unis sur le changement climatique.
Le texte récemment promulgué par Joe Biden prévoit de subventionner l’achat de VE sous réserve que les véhicules et leur batterie soient produits sur le territoire US.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.