par Elisabeth Studer

Royaume-Uni : subventions pour voitures électrifiées out, pour bornes de recharge in

Le ministère des Transports britannique a annoncé mardi que la subvention pour les véhicules électrifiés prendraient fin avec effet immédiat.
La mesure avait été introduite il y a plus de dix ans pour stimuler le marché des VE, aboutissant aux versements de la bagatelle de plus de 1,4 milliard de livres sterling pour soutenir l'achat de plus de 420 000 voitures.
Désormais l’accent sera mis sur le financement des bornes de recharge.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Fin du programme de subventions

Le 14 juin, le gouvernement britannique a mis fin au programme de subventions pour les véhicules électrifiés pour toute nouvelle commande après avoir lancé avec succès la révolution des voitures électriques au Royaume-Uni. Le ministère rappelant que sa politique a réussi à créer un marché mature pour les véhicules à très faibles émissions, contribuant à faire passer les ventes de voitures entièrement électriques de moins de 1 000 en 2011 à près de 100 000 au cours des 5 premiers mois de 2022.

Les ventes n’ont pas besoin des subventions pour s’accélérer selon le gouvernement

Pour argumenter sa décision, le gouvernement britannique a déclaré qu'il avait toujours été clair que la subvention n'était que temporaire.

Ajoutant que les réductions successives du montant de la subvention et du nombre de modèles qu'elle couvrait ont eu peu d'effet sur l'accélération rapide des ventes ou sur la gamme sans cesse croissante de modèles disponibles.

Les véhicules électrifiés représentent plus de la moitié des voitures neuves en 2021

Les véhicules électriques à batterie et hybrides ( VE ) représentent désormais plus de la moitié de toutes les voitures neuves vendues et les ventes de voitures entièrement électriques ont augmenté de 70 % au cours de la dernière année, ce qui représente désormais 1 voiture neuve sur 6 rejoignant les routes britanniques précise encore le ministère.

Le gouvernement veut se concentrer sur le financement du réseau de recharges

Pour cette raison, les ministres ont décidé de se concentrer sur le financement du réseau de recharge public à travers le Royaume-Uni, qui semble être le plus grand obstacle pour les véhicules électriques à l'heure actuelle.

Et comme le budget n’est pas extensible … il est clair qu’il est préférable de commencer par le début : les infrastructures nécessaires et indispensables au déploiement des VE.

Le ministère va poursuivre sa marche vers le net zéro (neutralité carbone)

Le ministère a également clairement indiqué qu'il poursuivra sa marche vers le net zéro ((neutralité carbone) et garantira une utilisation efficace des fonds des contribuables.

Quelque 300 millions de livres sterling seront désormais recentrés sur l'extension des subventions pour stimuler les ventes de taxis, camionnettes/vans, camions, motos et véhicules accessibles en fauteuil roulant, le tout électrifiés. Le changement d'orientation vise également à aider Boris Johnson à éradiquer «l'anxiété de l'autonomie» et à s'assurer que la transition vers un transport à zéro émission est facile et pratique pour tous les conducteurs du Royaume-Uni précise encore le ministère. Lequel ajoute que toutes les demandes de subvention existantes continueront d'être honorées.

Notre avis, par leblogauto.com

Fini de mettre la charrue avant les bœufs outre Manche … ou plutôt de mettre la charrette avant le cheval (to put the cart before the horse ) : l’essentiel n’étant plus désormais de faire vendre des VE mais de financer les infra-structures.

A noter également que des économies importantes sur les coûts de fonctionnement des voitures électriques par rapport aux équivalents essence ou diesel peuvent souvent dépasser la valeur actuelle de 1 500 £ de la subvention … si l’on en croit le gouvernement britannique … Lequel rassure les consommateurs : les conducteurs de voitures électrifiés continueront de bénéficier de généreuses incitations, notamment une taxe routière nulle et des taux d'imposition favorables sur les voitures de société, des mesures qui peuvent aux conducteurs d’économiser plus de 2 000 £ par an.

 

Sources : Ministère transport UK , presse britannique

Pour résumer

Le ministère des Transports britannique a annoncé mardi que la subvention pour les véhicules électrifiés prendraient fin avec effet immédiat.
La mesure avait été introduite il y a plus de dix ans pour stimuler le marché des VE, aboutissant aux versements de la bagatelle de plus de 1,4 milliard de livres sterling pour soutenir l'achat de plus de 420 000 voitures.
Désormais l’accent sera mis sur le financement des bornes de recharge.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.