par Thibaut Emme

Marché électrique France 2020 : 11 629 immatriculations !

Ce mois de janvier 2020 est décidément totalement fou. Plus de 11 600 véhicules 100% électriques ont été immatriculés ! Evidemment, les objectifs CO2 y sont pour quelque chose.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

 +258%. Voilà du bon gros chiffre de croissance comme certains en rêveraient tous les mois. Mais, il ne faut pas se bercer d'illusions, ce mois de janvier restera exceptionnel. Dans le détail, 10 952 VEB (véhicules électriques à batterie) particuliers ont été immatriculés selon les chiffres compilés par l'AVERE. Plus "normal", le marché de l'utilitaire léger (VULE) n'est qu'à 675 (une hausse de 31% tout de même par rapport à 2019).

Preuve que ce sont de nombreuses immatriculations retardées pour entrer dans le calcul des émissions globales, le nombre d'hybrides rechargeables est aussi avec une hausse de 238% à 3 813.

Si on rapporte les 10 952 VEB particuliers avec les 134 232 ventes du mois de janvier en France, on arrive à une très flatteuse part de marché de 8,2% pour les VEB. Habituellement, on est plus sur du 2%.

La Renault Zoe résiste

5 331 Renault Zoe ont été mises à la route. La grosse nouveauté (qui attendait janvier pour débouler) c'est la Peugeot e-208 avec 2 537 immatriculations. Il faudra là aussi attendre les prochains mois, que cela se stabilise pour voir exactement où ce situe la e-208 par rapport à la reine Zoe. Podium bleu-blanc-rouge avec la DS 3 Crossback qui frôle les 600 unités. A noter que la Tesla Model 3 retombe un peu dans l'anonymat ce mois-ci avec 124 immatriculations "seulement".

Su côté utilitaire, podium 100% français là aussi. Renault Kangoo Z.E. (193 unités) devant Renault Zoe (140 unités) et Peugeot e-208 (107). L'Avere indique que 57% des VEB particuliers sont achetés par des particuliers directement. Le reste (43%) est donc acheté par des entreprises, des administrations, des organismes de prêt/LLD/LOA (qui sont au final des véhicules conduits par des particuliers NDLA).

Notre avis, par leblogauto.com

Comme on l'a déjà laissé entrevoir, le mois de janvier 2020 est très spécial. En effet, c'est à partir de ce mois que l'Europe commence à appliquer de nouveaux objectifs d'émission moyenne de CO2 pour les gammes des constructeurs. Aussi, Peugeot par exemple a retenu sa e-208 pour débuter les immatriculations en janvier et bénéficier à plein de ses émissions nulle en CO2 (à l'échappement) pour faire baisser sa moyenne.

D'après AAA Data, les ventes automobiles françaises en janvier n'étaient qu'à 96 g de CO2/km en moyenne ! L'objectif de l'Europe est de 94 g. Un mois avant, les moyennes étaient au-delà de 110 g/km. Il n'y a pas de magie, les hybrides rechargeables et les électriques vont être mis en avant pour éviter des pénalités sur les objectifs d'émission. Cela pourrait être bon pour le consommateur qui souhaite un VEB. En effet, les constructeurs devraient faire des rabais sur ces modèles pour mieux (plus) les vendre.

L'autre enseignement de ce mois de janvier est que malgré l'arrivée de concurrentes directes, la Zoe reste sur son trône. De son côté, Tesla fait une nouvelle fois le yoyo avec la Model 3. Rendez-vous dans un mois !

Pour résumer

Ce mois de janvier 2020 est décidément totalement fou. Plus de 11 600 véhicules 100% électriques ont été immatriculés ! Evidemment, les objectifs CO2 y sont pour quelque chose.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.