par Elisabeth Studer

IPO de Porsche : prix d'introduction en bourse déraisonnable ?

Le plus grand événement de l'année boursière est probablement imminent : l'introduction en bourse de Porsche.
Jusqu'à présent, les investisseurs n'ont pu acheter que des actions de la société holding du même nom, Porsche SE et donc principalement acquérir indirectement des parts de Volkswagen. Fin septembre, les investisseurs devraient désormais avoir la possibilité d'investir directement dans la marque culte.
Reste qu’au moment de l'introduction en bourse, l'action Porsche devrait atteindre une valorisation comprise entre 70 et 75 milliards d'euros, ce qui en fait d'un seul coup un acteur majeur sur le marché boursier allemand. Même l'action Volkswagen n'avait qu'une capitalisation boursière de 88 milliards d'euros au 19 septembre 2022. Fort d’un tel constat, le prix de l’action Porsche est-il réellement justifié ?

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Une valorisation de Porsche déraisonnable ?

Porsche a livré un peu moins de 146 000 voitures au premier semestre 2022, ce qui en fait un nain par rapport à la société mère Volkswagen, qui a vendu environ quatre millions de véhicules durant la même période.

En ce qui concerne les ventes, les deux constructeurs automobiles sont aux antipodes. Il semble donc pour le moins surprenant voire absurde que l'action Porsche ait presque la même valorisation que l'action Volkswagen après son introduction en bourse. D'autant plus que le groupe VW détiendra toujours 75% du constructeur de voitures de sport après l'introduction en bourse.

Après l’opération, ce bloc d'actions vaudra à lui seul entre 52,5 milliards et 56,25 milliards d'euros. Cela représente jusqu'à 64 % de la valeur marchande du groupe Volkswagen. Le reste de l'activité, qui comprend des marques comme Audi, Lamborghini et la marque Volkswagen elle-même, serait valorisée à moins de 32 milliards d'euros.

Une différence de rentabilité notable

Il existe toutefois des différences de taille entre les deux entités en terme financier. Ce qui peut expliquer pourquoi l'action Porsche est sur le point d'atteindre une valeur marchande aussi élevée.

Le constructeur de voitures de sport a triplé ses ventes au cours des dix dernières années. La marque a bien supporté la pénurie de semi-conducteurs car Porsche était prioritaire au sein du groupe lorsqu'il s'agissait de s’approvisionner en puces.

Si les ventes unitaires du constructeur de voitures sportives n'ont baissé que de 5% au premier semestre, Volkswagen, en revanche, a vendu 14% de voitures en moins au premier semestre par rapport à la même période de l'année précédente et se situe bien en deçà de ses meilleures performances commerciales.

Mais la plus grande différence réside dans la rentabilité. Le rendement des ventes d'actions Porsche devrait se situer entre 17 et 18 % pour l'ensemble de l'année 2022, une valeur inégalée dans l'industrie automobile. Dans le cas du groupe Volkswagen, le rendement sera inférieur à 10 % … et Porsche contribue de manière non négligeable à une telle valeur.

A noter : fin 2022, soit quelques mois après l'introduction en bourse de Porsche, l'accord de transfert de bénéfices entre la filiale sportive et la maison mère devrait également prendre fin, si bien que la rentabilité des actions Volkswagen continuera de baisser à partir de 2023.

Marché de niche vs marché de masse

La rentabilité d'une entreprise par rapport aux ventes et les capitaux employés sont des facteurs déterminants dans la valorisation des actions. L'action Porsche bénéficie ici du fait que la vente de véhicules à prix élevé et selon un volume restreint est tout simplement plus lucrative que la production de masse d’un groupe comme Volkswagen.

L'action VW est actuellement évaluée à un ratio cours/bénéfice (P/E pour Price-Earnings Ratio) de seulement 4,4, ce qui semble extrêmement faible. Surtout si l'on considère la valeur de la participation dans Porsche.

Mais le marché boursier anticipe déjà une baisse des bénéfices l'année prochaine. Non seulement à cause de la perte de l'accord de transfert de profits et pertes, mais aussi à cause de divers autres facteurs. Porsche est dans une position financière plus solide - et les investisseurs le récompensent via sa note élevée d'introduction en bourse .

 

Pour résumer

Le plus grand événement de l'année boursière est probablement imminent : l'introduction en bourse de Porsche. Fin septembre, les investisseurs devraient désormais avoir la possibilité d'investir directement dans la marque culte.
Reste qu’au moment de l'introduction en bourse, l'action Porsche devrait atteindre une valorisation comprise entre 70 et 75 milliards d'euros, ce qui en fait d'un seul coup un acteur majeur sur le marché boursier allemand. Même l'action Volkswagen n'avait qu'une capitalisation boursière de 88 milliards d'euros au 19 septembre 2022.
La rentabilité d'une entreprise par rapport aux ventes et les capitaux employés sont des facteurs déterminants dans la valorisation des actions. L'action Porsche bénéficie ici du fait que la vente de véhicules à prix élevé et selon un volume restreint est tout simplement plus lucrative que la production de masse d’un groupe comme Volkswagen.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.