par Elisabeth Studer

Chine/pétrole : grand bond en avant

Les cours du pétrole ont démarré la semaine par une nette hausse, dopés par l'optimisme des investisseurs engendrée par la fin de la quarantaine pour les voyageurs étrangers en Chine et l'ouverture des frontières avec Hong Kong.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Plus de 3 % de hausse

Vers la fin de la matinée, à la Bourse de Paris, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars, progressait de 3,31%, à 81,17 dollars. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en février, gagnait quant à lui 3,52%, à 76,37 dollars.

Un bon grand bond en avant de la Chine … et du cours

Selon les analystes ce sont les informations concernant la Chine - qui a rouvert ses frontières pour la première fois depuis la première apparition du Covid-19 - qui ont poussé à la hausse les cours du pétrole.

Dimanche, l’Empire du Milieu a en effet levé la quarantaine obligatoire pour les voyageurs en provenance de l'étranger, mettant fin à trois ans d'isolement du pays. A Hong Kong, la frontière avec la Chine continentale a été rouverte.

Un contexte propice à accroître la mobilité à travers le territoire chinois. Un élément d’autant plus important pour les investisseurs que la Chine est le leader mondial en terme d’importation de brut. Les trois années de restrictions parmi les plus strictes du monde, qui ont durement impacté son économie sont désormais devenues insupportables à sa population, laquelle a déclenché des manifestations dans tout le pays. Au final, le gouvernement chinois a levé brutalement le mois dernier la plupart de ses mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19.

Les experts estiment qu’au fur et à mesure du retour à la normale des déplacements opérés en Chine, les prix du pétrole pourraient progressivement augmenter.

Le cours du pétrole bénéficie de la faiblesse du dollar

Le cours du pétrole a par ailleurs bénéficié de la faiblesse du dollar. Le Dollar index, indicateur qui compare la monnaie US à un panier d'autres grandes devises, se rapprochait lundi de son plus bas en six mois.

Or, le pétrole s'échangeant en dollar, un billet vert fort diminue le pouvoir d'achat des investisseurs utilisant d'autres devises, pesant ainsi sur la demande.

Notre avis, par leblogauto.com

Cette hausse de 3% est loin d’être négligeable. A surveiller de près quant à d’éventuelles répercussions à la pompe !

Sources : AFP

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Les cours du pétrole ont démarré la semaine par une nette hausse, dopés par l'optimisme des investisseurs engendrée par la fin de la quarantaine pour les voyageurs étrangers en Chine et l'ouverture des frontières avec Hong Kong.
Cette hausse de 3% est loin d’être négligeable. A surveiller de près quant à d’éventuelles répercussions à la pompe !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.