General Motors : bénéfice net en forte hausse ! attentes dépassées !
par Elisabeth Studer

General Motors : bénéfice net en forte hausse ! attentes dépassées !

General Motors (GM) a publié mardi des résultats trimestriels qui ont dépassé les attentes de Wall Street. Relevant parallèlement ses prévisions annuelles.
Selon le constructeur, ce sont avant tout la stabilité de ses tarifs et une demande pour ses véhicules dotés de moteur thermique qui sont la clé de son succès.

Zapping Le Blogauto Renault Rafale: nos premières impressions

Bénéfice net en hausse de 24 % au 1er trimestre 2024 /par rapport à 2023

Le constructeur automobile a annoncé que le bénéfice net au premier trimestre avait augmenté de 24,4 % par rapport à la même période de l'année précédente pour atteindre 3 milliards de dollars, et ce, grâce notamment à une hausse de 7,6 % du chiffre d'affaires à 43 milliards de dollars.

Les attentes de Wall Street dépassées

Le bénéfice ajusté par action de 2,62 dollars a dépassé l'objectif moyen de Wall Street de 2,15 dollars. Le chiffre d'affaires a dépassé l'objectif de Wall Street fixé à 41,9 milliards de dollars au cours du 1er trimestre.

GM relève ses prévisions de bénéfice

General Motors a parallèlement relevé sa prévision de bénéfice ajusté avant impôts à 12,5 à 14,5 milliards de dollars, contre une fourchette précédemment annoncée de 12 à 14 milliards de dollars pour l'année.

Un succès basé sur trucks et SUV

"Notre clientèle a fait preuve d'une remarquable résilience dans cette période de taux d'intérêt plus élevés", a déclaré le directeur financier de GM, Paul Jacobson. Malgré les difficultés de l'entreprise en Chine et dans le domaine des véhicules électriques, une politique de prix solide pour les trucks à moteur thermique auront en effet permis de satisfaire les marchés, le constructeur affichant de belles performances. Surprenant même certains analystes pour sa robustesse.

Il apparait clairement que le moteur de General Motors à l’heure actuelle est basé sur les trucks et les SUV. Ces deux segments génèrent des bénéfices substantiels et des flux de trésorerie qui continueront à financer les développements et initiatives prises dans le segment des véhicules électriques.

Des défis demeurent néanmoins, notamment avec Cruise

Bien que l'entreprise ait démarré l'année 2024 en force, la patronne de GM, Mary Barra, doit encore relever deux grands défis : redresser les ventes en déclin de GM en Chine et sauver Cruise, son unité de robotaxis.

Pour rappel, Cruise a interrompu ses opérations fin 2023 après qu'une de ses voitures autonomes a traîné une femme dans une rue de San Francisco.

Les responsables de l'entreprise ont déclaré en début d’année que GM réduirait les dépenses de cette unité de 1 milliard de dollars. L'activité de robotaxis a enregistré une perte de 2,7 milliards de dollars l'année dernière, sans inclure les 500 millions de dollars de coûts de restructuration encourus au quatrième trimestre lorsque l'unité a réduit ses effectifs. GM a dépensé 400 millions de dollars pour Cruise au premier trimestre.

Sources : GM, Reuters

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

General Motors (GM) a publié mardi des résultats trimestriels qui ont dépassé les attentes de Wall Street. Relevant parallèlement ses prévisions annuelles.
Selon le constructeur, ce sont avant tout la stabilité de ses tarifs et une demande pour ses véhicules dotés de moteur thermique qui sont la clé de son succès.
Comme un air de gros pied de nez à ses concurrents axés sur les véhicules électriques, segment où une guerre des prix fait rage actuellement.
Les investisseurs ont immédiatement réagi à l’annonce de si bonnes performances : les actions de GM ont grimpé de 4,9% dans les échanges avant l'ouverture du marché.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.