par Elisabeth Studer

G7 : les ministres des finances OK pour plafonner les prix du pétrole russe

Les ministres des Finances du Groupe des Sept (G7) envisagent de mettre en place un plafonnement des prix du pétrole brut et des produits pétroliers d'origine russe, ont- ils confirmé vendredi dans un communiqué conjoint.
Le plafond de prix initial sera basé sur une gamme d'intrants techniques et le niveau des prix sera réexaminé si nécessaire, ont déclaré les ministres.
"Nous visons à aligner la mise en œuvre sur le calendrier des mesures connexes contenues dans le cadre du sixième paquet de sanctions de l'UE", ont-ils ajouté.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Les membres du G7 conviennent d’un plan pour plafonner les prix des exportations de pétrole russe

Les pays riches du Groupe des Sept ont convenu vendredi d’un plan visant à mettre en œuvre un mécanisme de plafonnement des prix sur les exportations de pétrole russe, cherchant à réduire la capacité du Kremlin à financer sa guerre en Ukraine et à mieux protéger les consommateurs face à la flambée des prix de l’énergie.

Les ministres des Finances représentant les pays du G-7 ont déclaré dans une déclaration commune qu’ils reconnaissaient que, pour l’Union européenne, l’unanimité au sein du bloc des 27 nations était requise. “Nous visons à aligner la mise en œuvre sur le calendrier des mesures connexes dans le cadre du sixième paquet de sanctions de l’UE”, ont-ils déclaré.

Le plafond de prix initial serait fixé ”à un niveau basé sur une gamme d’intrants techniques”.

Pour rappel, le G-7 est composé des États-Unis, du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Royaume-Uni et du Japon.

La déclaration du G-7 précise que l’efficacité et l’impact du plafonnement des prix seraient étroitement surveillés et réexaminés si nécessaire.

La Russie avertit qu’elle cessera de vendre aux pays imposant des plafonds de prix

Avant l’annonce, la Russie a averti qu’elle cesserait de vendre du pétrole aux pays qui imposant des plafonds de prix sur les exportations énergétiques russes et a déclaré que l’imposition d’une limite sur le brut russe conduirait à une déstabilisation significative du marché mondial du pétrole.

Une interdiction du transport de pétrole russe difficile à mettre en place

En juin dernier, le G-7 avait tout d’abord convenu d’explorer la perspective d’imposer une interdiction sur le transport du pétrole russe au-dessus d’un certain prix. Les analystes de l’énergie ont cependant été très sceptiques quant à l’intégrité de la proposition, avertissant que la politique pourrait se retourner contre eux si des consommateurs clés tels que la Chine et l’Inde n’étaient pas impliqués.

Les Occidentaux tentent d’épuiser la manne pétrolière de la Russie

Le plafonnement des prix du G-7 sur le pétrole russe intervient alors que les puissances économiques occidentales cherchent à réduire au tant que faire se peut la manne pétrolière de la Russie, laquelle lui permet de financer la guerre qu’elle mène en Ukraine.

Les données de l’Agence internationale de l’énergie ont montré qu’entre juin et mai les exportations de pétrole russe ont chuté de 250 000 barils par jour pour atteindre 7,4 millions de barils par jour, son plus bas niveau depuis août 2021.

Néanmoins, les revenus d’exportation du Kremlin ont bondi de 700 millions de dollars d’un mois sur l’autre. L’AIE a déclaré que la hausse des prix du pétrole avait aidé les revenus d’exportation de pétrole de la Russie à atteindre 20,4 milliards de dollars, reflétant un bond de 40% par rapport à la moyenne de l’année dernière.

Sources : Reuters, CNBC

Pour résumer

Les ministres des Finances du Groupe des Sept (G7) envisagent de mettre en place un plafonnement des prix du pétrole brut et des produits pétroliers d'origine russe.
Le plafond de prix initial sera basé sur une gamme d'intrants techniques et le niveau des prix sera réexaminé si nécessaire.
Ils souhaitent aligner la mise en œuvre de ce plan sur le calendrier des mesures connexes prises dans le cadre du sixième paquet de sanctions de l'UE.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.