par Elisabeth Studer

Ford retarde son investissement dans les VE en Espagne

Ford a suspendu ses plans d'investissement liés aux véhicules électriques (VE) dans son usine de Valence, en Espagne. Ces derniers avaient été annoncés pour la première fois il y a quelques mois.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Ford revoit ses plans de production de VE en Europe

Selon Reuters , Ford a révélé cette semaine qu'il retardait ses investissements liés à la production de VE en Espagne, expliquant sa décision par le fait qu’il révisait ses perspectives pour l'Europe.

Le site de Valence avait pourtant été sélectionné en juin dernier , comme site privilégié pour l'assemblage de véhicules électriques sur la base d'une "architecture de véhicule électrique de nouvelle génération".

Ford inquiet des perspectives commerciales en Europe

Ford semble ainsi s'inquiéter des perspectives commerciales pour l'Europe, dont l’économie est lourdement impactée par l'invasion russe de l'Ukraine. Le constructeur a donc a décidé de ralentir la cadence et d'attendre.

A noter que cette information voit le jour après la récente annonce de licenciements importants (3 000 emplois salariés et contractuels, principalement en Amérique du Nord et en Inde).

Ford retire sa demande de fonds de secours en cas de pandémie

Selon Reuters, pour soutenir l'investissement à venir, Ford a précédemment demandé de pouvoir bénéficier des fonds de secours de l’UE en cas de pandémie en Espagne, mais a retiré sa demande par la suite.

Le ministère de l'Industrie espagnol a ainsi indiqué qu’en mai dernier, le constructeur avait demandé l’octroi d’un tel soutien. Le groupe automobile s’était même vu allouer 106 millions d'euros dans une première allocation provisoire. Ajoutant que Ford avait par la suite retiré sa demande mardi dernier avant une date limite pour d'éventuels changements.

Notre avis, par leblogauto.com

Le projet devrait être retardé au moins au-delà de 2025. D'ici là, Ford devrait avoir 9 modèles tout électriques sur le marché européen (voitures de tourisme et camionnettes commerciales). Alors que le constructeur affiche sa volonté de passer totalement aux voitures électriques en Europe d'ici 2030, la question de l'avenir de l'usine de Valence reste ouverte. Les salariés de l'usine de Saarloius, qui fabrique la Focus en Allemagne ont de quoi être inquiets. Selon les médias, Ford pourrait vendre l'usine à un équipementier.

L'activité de l’autre usine allemande de Ford, à Cologne, est quant à elle sécurisée grâce à deux modèles électriques basés sur la plate-forme MEB de Volkswagen confirmés pour la production, à partir de 2023 et 2024.

Difficultés de planifier actuellement pour les constructeurs : entre chute importante des ventes, hausse des coûts des matériaux et de l'énergie, combinée à l'incertitude générale, la transition du thermique vers l’électrique leur donne du fil à retordre.

Sources : Reuters

Pour résumer

Ford a suspendu ses plans d'investissement liés aux véhicules électriques (VE) dans son usine de Valence, en Espagne. Ces derniers avaient été annoncés pour la première fois il y a quelques mois.
Mais entre chute importante des ventes, hausse des coûts des matériaux et de l'énergie, le tout combinée à l'incertitude générale liée à la fois au Covid et aux tensions internationales, la transition du thermique vers l’électrique demeure une complexe et coûteuse opération.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.