par Elisabeth Studer

VE : Ford rajoute 20 milliards de dollars sur la table

Ford prévoit d'investir jusqu'à 20 milliards de dollars supplémentaires dans la construction de ses véhicules électriques, indique Bloomberg News. Simple hasard ? permettez-moi d’en douter : cette information voit le jour alors que mettre la pédale d’accélérateur sur le lancement de nouveaux VE et accroître sa production, moyennant une rallonge sur un budget déjà fort conséquent.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Ford prévoit d'investir jusqu'à 20 milliards de dollars supplémentaires dans la construction de ses véhicules électriques, indique Bloomberg News. Simple hasard ? permettez-moi d’en douter : cette information voit le jour alors que General Motors (GM) vient d’annoncer par la voix de son DG – Mary Barra – qu’il allait mettre la pédale d’accélérateur sur le lancement de nouveaux VE et accroître sa production, moyennant une rallonge sur un budget déjà fort conséquent.

Ford va investir de 10 à 20 milliards de dollars durant les cinq à dix prochaines années

L'investissement de 10 à 20 milliards de dollars s'étalera sur les cinq à dix prochaines années et comprendra la conversion de ses usines actuelles à la production de véhicules électriques, selon des sources proches du dossier.

Plan Ford + : 30 milliards déjà mis sur la table pour les VE

Dans le cadre d'un plan baptisé "Ford +" destiné à faire en sorte que les investisseurs le valorisent davantage comme une entreprise technologique, le 2eme constructeur automobile américain s'était déjà engagé à investir plus de 30 milliards de dollars dans les véhicules électriques d'ici 2030, y compris pour le développement de batteries.

Un élan piloté par Doug Field, ancien de Tesla et d’Apple

Ce nouvel élan en faveur des VE est piloté par un ancien dirigeant d'Apple et de Tesla, indique Bloomberg. Il s’agit de Doug Field, un vétéran d'Apple qui a également travaillé chez Tesla, et qui a rejoint Ford l'année dernière pour diriger les efforts du constructeur en matière de technologie de pointe et de systèmes embarqués.

Ford évalue l’intérêt de scinder une partie de son activité VE

Bloomberg ajoute que Ford a évalué la scission d'une petite partie de son activité de véhicules électriques dans le cadre d’une réorganisation, avec pour objectif de capter de la valeur dans un contexte où les investisseurs plaident en faveur d’une telle technologie, laquelle semble pour l’instant leur offrir d’intéressantes opportunités de gain. Reste à savoir si au final ce qui les motive est le côté technique (on peut en douter ...) ou l’appât du gain, ce qui les intéresse pouvant être dans ce cas de trouver le bon cheval sur lequel miser. Peu importe le vin, pourvu qu’on ait l’ivresse ….

Ford prévoit l’embauche d’ingénieurs

Le nouveau plan comprend également l'embauche d'un nombre indéterminé d'ingénieurs pour travailler sur des concepts tels que la chimie des batteries, l'intelligence artificielle et les logiciels VE, indique encore Bloomberg. Une stratégie en ligne avec l'importance croissante des logiciels et de la connectivité numérique dans l'industrie automobile.

Notre avis, par leblogauto.com

Cela s’agite ! Les constructeurs automobiles tels que General Motors, Ford et Volvo accélèrent à l’heure actuelle leur stratégie avec pour objectif principal de prendre leur part de gâteau dans un segment VE très concurrentiel, tenter de contrecarrer Tesla, le challenger de la voiture électrique.

Sources : Bloomberg

Pour résumer

Ford prévoit d'investir jusqu'à 20 milliards de dollars supplémentaires dans la construction de ses véhicules électriques, indique Bloomberg News. Simple hasard ? permettez-moi d’en douter : cette information voit le jour alors que mettre la pédale d’accélérateur sur le lancement de nouveaux VE et accroître sa production, moyennant une rallonge sur un budget déjà fort conséquent.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.