par Elisabeth Studer

Chine / NEV : exonération fiscale prolongée jusqu’à fin 2023

La Chine va prolonger l'exonération fiscale sur les achats de NEV véhicules à énergies nouvelles jusqu'à fin 2023.
À la fin du mois dernier, une réunion au sommet du gouvernement chinois a confirmé que la politique d'exemption des véhicules à énergies nouvelles (NEV) de la taxe d'achat serait prolongée, mais aucun délai précis n'avait été mentionné. Ce qui est désormais chose faite à l’issue d’une nouvelle réunion de ce type.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Prolongation de l’exonération fiscale sur les achats de NEV

La Chine prolongera la politique d'exonération fiscale sur les achats de NEV jusqu'à la fin de 2023, a-t-il ainsi été décidé à l’issue de la réunion exécutive du Conseil des Affaires d'Etat organisée par le Premier ministre Li Keqiang.

Mécanisme de coordination pour limiter une offre pléthorique et les risques financiers associés

Alors que le constructeur chinois Evergrande NEV est au bord de la faillite, la Chine établira un mécanisme de coordination pour le développement de l'industrie des NEV, en utilisant une approche basée sur le marché. Elle souhaite parallèlement soutenir le développement des industries de supports. Objectif : permettre aux meilleurs constructeurs automobiles de gagner et aux retardataires de sortir … bref, faire en quelque sorte le ménage alors que l’offre s’avère pléthorique et que les constructeurs de NEV fleurissent comme des petits pains. Leurs projets retombant parfois comme des soufflés … avec d’importantes conséquences financières à la clé.

Le pays souhaite également un déploiement massif de bornes de recharge et le soutiendra par le biais d'instruments financiers.

Exonération depuis 2014

Pour soutenir le développement de véhicules ne nécessitant pas d’énergie fossile, la Chine a commencé à exonérer les VNE des taxes d'achat en 2014, permettant à la plupart des consommateurs qui achètent de tels véhicules d'économiser environ 10 000 yuans (1 580 dollars) par rapport à ceux qui achètent des véhicules à carburant traditionnels.

Les véhicules éligibles à la politique comprennent les véhicules électriques purs, les hybrides rechargeables et les véhicules à pile à combustible (hydrogène).

La politique a initialement expiré à la fin de 2017, mais a été prolongée jusqu'à la fin de 2020. En mars 2020, la Chine a de nouveau prolongé sa politique jusqu'à la fin de 2022.

Sources : Presse chinoise

Pour résumer

La Chine va prolonger l'exonération fiscale sur les achats de NEV véhicules à énergies nouvelles jusqu'à fin 2023.
À la fin du mois dernier, une réunion au sommet du gouvernement chinois a confirmé que la politique d'exemption des véhicules à énergies nouvelles (NEV) de la taxe d'achat serait prolongée, mais aucun délai précis n'avait été mentionné. Ce qui est désormais chose faite.
Pour soutenir le développement de véhicules ne nécessitant pas d’énergie fossile, la Chine a commencé à exonérer les VNE des taxes d'achat en 2014, permettant à la plupart des consommateurs qui achètent de tels véhicules d'économiser environ 10 000 yuans (1 580 dollars) par rapport à ceux qui achètent des véhicules à carburant traditionnels.

Les véhicules éligibles à la politique comprennent les véhicules électriques purs, les hybrides rechargeables et les véhicules à pile à combustible (hydrogène).

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.