par Elisabeth Studer

TotalEnergies n’appliquera pas la remise de 20 c à la Réunion

Si certes, à compter du 1er septembre, les prix du carburant devraient baisser à la Réunion, il s’agira uniquement de la prise en compte des ristournes mises en place par le gouvernement. En revanche, la ristourne de 20 centimes annoncée par TotalEnergies ne s’appliquera pas dans l’île.
Les concertations à ce sujet n’ont pu en effet aboutir.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Baisse de 25 centimes d’euros sur les prix des carburants

L’Etat a d’ores et déjà annoncé une baisse de 25 centimes d’euros sur les prix de l’ensemble des carburants vendus sur l’île de la Réunion au 1er septembre. Elle sera valable deux mois et s’appliquera sur le sans plomb et le gazole. Depuis avril, cette « ristourne « était de 15 centimes.

Pas de ristourne de TotalEnergies

En revanche, selon le Quotidien dimanche la ristourne de 20 centimes annoncée par TotalEnergies ne s’appliquera pas dans l’île.

Le 29 juillet dernier, TotalEnergies annonçait pourtant que cette mesure initialement prévue dans l’Hexagone s’appliquerait aussi dans l’île. Mais cela n’a pas été rendu possible.

"Cette remise ne peut pas se faire à La Réunion sans une concertation avec les services de l’Etat, et les autres acteurs de la distribution de carburant, a déclaré Sophie Audic, directrice générale de TotalEnergies Marketing Réunion. Ajoutant : « ces concertations se sont tenues tout le mois d’août et n’ont pas permis d’aboutir à un compromis pour faire cette opération de à La Réunion à compter du 1er septembre et nous le regrettons".

Pour Sophie Audic pas question "de pointer du doigt qui que ce soit, tout ce que je peux vous dire c’est qu’à ce stade les concertations n’ont pas abouti".

La Réunion : "Un environnement spécifique"

"Nous souhaitions que la Réunion bénéficie de cette remise, mais l’environnement y est spécifique, nous en sommes conscients et nous en avions déjà fait l’expérience lors de notre opération en février dernier de -10 centimes", rappelle par ailleurs la directrice générale de TotalEnergies Marketing Réunion.

Pour rappel, le prix des carburants est fixé tous les mois par l’Etat à la Réunion, un prix maximum est alors acté. Par un vieux consensus existant, ce prix est considéré comme fixe. Un contexte totalement différent de celui qui prévaut dans l’Hexagone. Depuis le 1er août, les prix s’affichent à 1 euro 76 le litre de sans plomb, et 1 euro 49 celui de gazole.

Sources : Franceinfo

Pour résumer

Si certes, à compter du 1er septembre, les prix du carburant devraient baisser à la Réunion, il s’agira uniquement de la prise en compte des ristournes mises en place par le gouvernement. En revanche, la ristourne de 20 centimes d'euros annoncée par TotalEnergies ne s’appliquera pas dans l’île.
Les concertations à ce sujet n’ont pu en effet aboutir.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.