BYD pourrait céder à Tesla sa place de leader des ventes de VE
par Elisabeth Studer

BYD pourrait céder à Tesla sa place de leader des ventes de VE

Début de revirement pour BYD ? Le plus grand constructeur chinois de véhicules électriques (VE), a annoncé une très importante baisse des ventes au premier trimestre 2024, chutant de 43 % par rapport au quatrième trimestre 2023.
Il pourrait ainsi perdre sa place de leader international de ventes de véhicules électriques, pour la céder à Tesla.

Zapping Le Blogauto Essai de l'Abarth 500E

BYD pourrait perdre sa place de leader … Derrière Tesla

BYD pourrait ainsi rendre son titre de leader mondial des ventes de VE à Tesla, après l'avoir remporté l'année dernière.

Le constructeur a vendu 300 114 véhicules électriques au premier trimestre de cette année, a-t-il en effet indiqué dans le cadre d’un document déposé à la Bourse de Shenzhen lundi soir. Soit tout de même, une baisse vertigineuse de 43 % par rapport à un record trimestriel de 526 409 unités vendues au trimestre précédent, période durant laquelle il avait justement dépassé Tesla.

Les ventes du premier trimestre ont toutefois augmenté de 13,4 % par rapport au premier trimestre 2023.

BYD a vendu 626 263 unités de tous types de véhicules au premier trimestre, en hausse de 13,4 % par rapport à l'année précédente, mais en baisse de 33,7 % par rapport au trimestre précédent, selon le dépôt à la bourse.

Tesla devrait reprendre le lead malgré une estimation plus faible

Tesla devrait ainsi récupérer la première place, sur la base des prévisions de ventes de 458 500 véhicules pour le trimestre se terminant le 31 mars, selon les analystes. Le constructeur américain devrait annoncer ses ventes du premier trimestre mercredi.

Il n’en demeure pas moins que l'estimation du premier trimestre de Tesla est en baisse de plus de 5 % par rapport aux trois mois précédents, en raison d'une demande globale plus faible et d'un ralentissement sur le marché chinois où les rivaux locaux, menés par BYD, ont intensifié la concurrence dans une guerre des prix pour allécher les consommateurs.

BYD : une position de leader éphémère, tirée par les prix ?

Le fait que Tesla reprenne la couronne des ventes illustre que son influence mondiale ne sera pas facilement remise en question, estiment les analystes du secteur.

Une position qui devrait perdurer selon eux, les deux groupes automobiles tablant sur un ralentissement de la croissance des ventes de VE en Chine cette année.

Ainsi, en mars, Tesla a vendu 89 064 véhicules fabriqués en Chine, en hausse de 0,2 % par rapport à l'année précédente, selon les données de l'Association chinoise des voitures particulières publiées mardi.

Les chiffres pourraient également laisser entrevoir que la domination éphémère de BYD résultait de ses baisses de prix domestiques.

Depuis février, BYD a répondu à la guerre des prix initiée par Tesla en Chine en baissant les prix des dernières versions de sa gamme de 5 % à 20 % par rapport aux tarifs proposés précédemment.

Ses ventes de mars se sont élevées à 302 459 véhicules, en hausse de 46 % par rapport à l'année précédente et représentant le deuxième total mensuel de ventes le plus élevé. Pour mémoire, BYD a atteint un record mensuel de 341 043 unités en décembre.

Les ventes de ses modèles 100 % électriques ont atteint 139 902 unités en mars, en hausse de 36,3 % par rapport à l'année précédente, tandis que les ventes de plug-in hybrides ont augmenté de 56,4 % pour atteindre 161 729 unités. Aboutissant à un total de 301 631 véhicules ELECTRIFIES pour le comparer avec Tesla.

La semaine dernière, BYD a fixé un objectif de ventes de 3,6 millions d'unités pour 2024, soit une augmentation de 20 % par rapport à ses ventes record de l'année dernière. 

Sources : Reuters, BYD

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

BYD, le plus grand constructeur chinois de véhicules électriques (VE), a annoncé une très importante baisse des ventes au premier trimestre 2024, en chute de 43 % par rapport au quatrième trimestre 2023. Il pourrait ainsi perdre sa place de leader international de ventes de véhicules électriques pour la céder à Tesla.
Le fait que Tesla reprenne la couronne des ventes illustre que son influence mondiale ne sera pas facilement remise en question, estiment les analystes du secteur.

Une position qui devrait perdurer selon eux, les deux groupes automobiles tablant sur un ralentissement de la croissance des ventes de VE en Chine cette année.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.