BYD (Chine/VE) : 1ere usine européenne en Hongrie
par Elisabeth Studer

BYD (Chine/VE) : 1ere usine européenne en Hongrie

BYD, le géant chinois des véhicules électriques prévoit de construire sa première usine européenne de voitures en Hongrie, a rapporté samedi le journal allemand Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung (FAS), citant des sources proches du constructeur automobile.
Selon le média, la décision a déjà été prise en interne.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Visite du 1er ministre hongrois Viktor Orban en Chine

Le mois dernier, un site web du gouvernement à Shenzhen, ville où se situe le siège de BYD , a publié un article indiquant que le Premier ministre hongrois Viktor Orban avait rencontré le président de BYD et le président Wang Chuanfu lors d'une visite dans l'entreprise. Contacté par Reuters, le constructeur a quant à lui déclaré qu'il cherchait toujours le bon emplacement et qu'il ferait une annonce à la fin de l'année. Le gouvernement hongrois n'a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

La Hongrie : un choix stratégique pour BYD

La Hongrie constitue un choix stratégique pour BYD. En effet, le pays abrite déjà l'usine d'autobus électriques de l'entreprise.

Sa situation au sein de l'Union européenne permet la production et les ventes locales dans toute la région, en contournant tout problème potentiel lié aux droits de douane à l'importation. Cela est d'autant plus important que l'Union européenne a récemment lancé une enquête anti-subventions sur les VE chinoises, qui pourrait conduire à l'imposition de droits de douane à l'importation.

La plus grande usine de batteries VE lithium-ion de CATL en construction en Hongrie

En outre, la Hongrie est devenue une destination privilégiée pour les investissements chinois. Autre atout et non des moindres : le pays abrite déjà la plus grande usine de batteries VE lithium-ion au monde, en cours de construction par CATL. La présence d'une telle installation soutiendrait probablement les plans de BYD pour la production locale.

Notre avis, par leblogauto.com

En s’implantant sur place BYD semble vouloir ainsi se prémunir contre toute attaque de l’UE envers les subventions accordées aux voitures chinoises. Reste que les coûts de production devraient être nettement supérieurs à ceux enregistrés dans l’Empire du Milieu. Et ce, même , si les salaires hongrois sont bas. Avec les performances de vente impressionnantes de BYD, qui rivalisaient presque avec Tesla au troisième trimestre, la société regarde maintenant les marchés étrangers. L'investissement dans la production locale devient de plus en plus viable à mesure que les exportations continuent de croître.

L'expansion de BYD en Europe représente une étape cruciale dans sa stratégie mondiale. En construisant une usine européenne de voitures électriques, la société a l'intention d'exploiter un marché en plein essor et de répondre à la demande croissante de véhicules électriques dans la région.

Sources : Reuters, FAZ

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

BYD, le géant chinois des véhicules électriques prévoit de construire sa première usine européenne de voitures en Hongrie, a rapporté samedi le journal allemand Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung (FAS), citant des sources proches du constructeur automobile.
Selon le média, la décision a déjà été prise en interne.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.