par Bernard Fournol

Bilan novembre 2013: France

Touché par le nouveau barème du bonus, alors que le malus bénéficie d'une grâce  jusqu'au 1er janvier, le mois de novembre apparait comme le printemps des françaises.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Si les ventes de voitures particulières neuves progressent a jour comparable de 5.7% (et baissent de 4,4% en données brutes), on serait avisé de commenter les résultats avec recul. Le super malus à venir en 2014 favorise les anticipations d'achats, et les immatriculations de véhicules de direction. Il y a tout lieu de penser que les ventes records de Lexus, Lancia ou Ferrari/Maserati trouvent là une explication. A contrario, la perte subite de bonus a plongé certains constructeurs dans l'embarras. Dans ces conditions, il faut remarquer l'étonnante anticipation des constructeurs hexagonaux qui profitent de ce brutal couperet fiscal pour gagner des parts de marché. En effet, si la baisse en données brutes atteint 4.4%, les nationaux gagnent 4.1%, alors que les étrangers reculent fortement 12.9%!

Cette baisse touche tout le monde ou presque. Seuls Toyota, Fiat, Kia et Audi sortent le tête de l'eau. Les autres constructeurs boivent la tasse. De Mercedes à Nissan, en passant par Ford, Opel, Skoda, Seat ou Hyundai, la chute atteint ou dépasse les 20%. Rude mois de décembre en perspective dans les concessions ou il reste moins d'un mois pour atteindre les objectifs annuels. Ce qui devrait permettre aux acheteurs de faire quelques bonnes affaires.

Classement par marque;

1-Renault

2-Peugeot

3-Citroën

4-Volkswagen

5-Dacia

6-Ford

7-Toyota

8-Audi

9-Nissan

10-Opel

Via CCFA

Pour résumer

Touché par le nouveau barème du bonus, alors que le malus bénéficie d'une grâce  jusqu'au 1er janvier, le mois de novembre apparait comme le printemps des françaises.

Bernard Fournol
Rédacteur
Bernard Fournol

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.