par Elisabeth Studer

Batteries : Tesla déshabille Berlin pour habiller Austin (Texas)

Si certes, Tesla n’a pas abandonné son projet de produire des batteries en Allemagne, le constructeur américain de véhicules électriques souhaite donner la priorité aux États-Unis ... en raison de la politique menée par le gouvernement américain en ce qui concerne les crédits d'impôts pour VE.
Au final, le projet de production de batteries au Texas devrait être accélérée, de telle sorte que l’usine soit opérationnelle plus tôt que prévue. La construction de l’entité dédiée aux batteries sur le site de la Giga-factory de Berlin à Grünheide devrait quant à elle être retardée.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Tesla met la pédale douce en Allemagne

Tesla a clairement fait savoir vendredi à ses partenaires de la région de Grünheide près de Berlin, qu’il allait réduire la voilure sur le projet de construction d’une usine de batteries en Allemagne, répondant aux rumeurs à ce sujet.

Certains medias avaient préalablement indiqué que Tesla aurait reporté ses projets de production de batteries à Grünheide. Tout en souhaitant parallèlement poursuivre un projet correspondant aux États-Unis. Les plans fiscaux du gouvernement américain seraient à l'origine de la nouvelle stratégie du constructeur en terme de batterie. Pour rappel, une nouvelle loi promulguée récemment aux US ne réservé l’octroi d’un crédit d’impôt pour l’achat d’un VE qu’aux véhicules produits localement. Si dans un premier temps, « seul » l’assemblage local est nécessaire, le texte prévoit que la production de batteries devra l’être également à brève échéance.

L'agence de presse allemande DPA-AFX a toutefois rapporté quant à elle que Tesla aimerait idéalement accélérer le projet de constructions des deux usines de batteries dès que possible.

Déshabiller Berlin pour habiller Austin

Selon le Wall Street Journal, la montée en puissance rapide de la production de batteries à Austin pourrait également être soutenue par « la fourniture de pièces et avec des ingénieurs" venus d'Allemagne. Le media américain avait précédemment rapporté que Tesla prévoyait de transporter aux États-Unis des machines de production de cellules - d’ores et déjà commandées - destinées à l'origine à être installées dans l'usine allemande. Selon des sources proches du dossier, le projet pour l'Allemagne doit être suspendu pour le moment.

Incertitude sur la durée du gel du projet en Allemagne

A l'heure actuelle, on ne connaît pas la durée du gel du projet en Allemagne, et à quelle date pourra débuter la production de batteries dans la Giga-factory de Berlin. Plus récemment, après un show d’information Tesla sur l'expansion de l'usine de Grünheide, les spéculations allaient bon train sur un début de production de batteries au premier trimestre 2023. Le bâtiment prévu à cet effet a d’ores déjà été érigé et des travaux à l'intérieur du construction est actuellement en cours. Jusqu'à présent, aucune machine de production n'a été aperçue dans l'usine.

La batterie 4680 en « danger » ?

À l'origine, le Model Y produit à Grünheide devait être construit avec les cellules de batterie 4680 et les batteries structurelles spécialement produites dès le début de la production. Comme les cellules 4680 ne sont pas encore disponibles sur le marché en quantités suffisantes et que la production interne n'était pas encore opértaionnelle, tous les Model Y (Performance et Long Range) produits à Grünheide sont toujours construits avec des batteries fournies par la Chine, utilisant 2170 cellules rondes dans le conception conventionnelle.

Notre avis, par leblogauto.com

Mine de rien, si nombre de constructeurs ont tenu à vertement critiqué la nouvelle loi US instaurant de nouvelles contraintes pour obtenir des crédits d’impôts pour les VE, criant au protectionnisme …. la plupart se sont pliés aux exigences de Washington … On ne peut pas se passer du marché US comme cela …

Reste que la société dirigée par le fougueux Elon Musk se doit d’être prudente. La concurrence chinoise ne doit pas être négligée, même en Allemagne. Le fabricant chinois de batteries Svolt vient ainsi de dévoiler son intention de construire une usine d'assemblage de cellules en Allemagne pour fournir des véhicules électriques, en choisissant l'état de Brandebourg – qui abrite également la gigafactory de Tesla – comme emplacement. "Svolt répond à cette dynamique de marché par une expansion régulière en construisant des capacités locales supplémentaires » a ainsi indiqué la société. Précisons que Svolt a repris le site de Lauchhammer, y compris les bâtiments et les infrastructures, à Vestas, un fabricant d'éoliennes, en août dernier.

 

Sources : finanznachrichten.de , SVOLT, WSJ, DPA

 

Pour résumer

Si certes, Tesla n’a pas abandonné son projet de produire des batteries en Allemagne, le constructeur américain de véhicules électriques souhaite donner la priorité aux États-Unis ... en raison de la politique menée par le gouvernement américain en ce qui concerne les crédits d'impôts pour VE.
Au final, le projet de production de batteries au Texas devrait être accélérée, de telle sorte que l’usine soit opérationnelle plus tôt que prévue. La construction de l’entité dédiée aux batteries sur le site de la Giga-factory de Berlin à Grünheide devrait quant à elle être retardée.
Mine de rien, si nombre de constructeurs ont tenu à vertement critiqué la nouvelle loi US instaurant de nouvelles contraintes pour obtenir des crédits d’impôts pour les VE, criant au protectionnisme …. la plupart se sont pliés aux exigences de Washington … On ne peut pas se passer du marché US comme cela …

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.