par Patrick Garcia

VW developpera Seat

Dans un climat de tensions et de mventes rcurrentes, les plus folles rumeurs ont circul au propos du devenir de Seat. VW allait laisser tomber sa filiale espagnole dont les objectifs ne seraient pas atteints en 2005 et dont les employs refusent la restructuration envisage. Pour calmer les esprits et faire taire les bruits de couloirs, Bernd Pischestrieder est venu Martorell avec sa 'money case'.
Le Boss du Groupe VW envoie un message fort aux espagnols puisque il apporte 700 millions d'euros sur 3 ans afin de permettre un developpement accru de Seat.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Dans un climat de tensions et de mventes rcurrentes, les plus folles rumeurs ont circul au propos du devenir de Seat. VW allait laisser tomber sa filiale espagnole dont les objectifs ne seraient pas atteints en 2005 et dont les employs refusent la restructuration envisage. Pour calmer les esprits et faire taire les bruits de couloirs, Bernd Pischestrieder est venu Martorell avec sa 'money case'.
Le Boss du Groupe VW envoie un message fort aux espagnols puisque il apporte 700 millions d'euros sur 3 ans afin de permettre un developpement accru de Seat.

Cela ne rassurera pas ncessairement les ouvriers ibres qui n'chapperont pas la restructuration drastique en cours et qui n'ont rien trouv de rjouissant dans les paroles de leur directeur qui cherche crer " [...] une nouvelle socit oriente [...] vers la comptitivit et une rentabilit durable dans le futur."

Pas trs rassurant pour l'emploi mme si la perennit de l'entreprise dans le giron de VW reste un atout pour Seat.

Pour résumer

Dans un climat de tensions et de mventes rcurrentes, les plus folles rumeurs ont circul au propos du devenir de Seat. VW allait laisser tomber sa filiale espagnole dont les objectifs ne seraient pas atteints en 2005 et dont les employs refusent la restructuration envisage. Pour calmer les esprits et faire taire les bruits de couloirs, Bernd Pischestrieder est venu Martorell avec sa 'money case'.
Le Boss du Groupe VW envoie un message fort aux espagnols puisque il apporte 700 millions d'euros sur 3 ans afin de permettre un developpement accru de Seat.

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.