par Elisabeth Studer

Vers la fin de la Mini Cabriolet

Mini prévoit de suspendre la commercialisation de son cabriolet à deux portes en février 2024, après la fin de la production du modèle de la génération actuelle. C’est en tout cas ce que laissent entendre des sources liées à la chaîne d'approvisionnement.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Cabriolet Mini : les jours sont comptés

Un porte-parole de Mini a toutefois refusé de commenter les projets futurs liés au modèle. Affirmant même que « le cabriolet restait un modèle attrayant de la gamme ». Comprenez : non seulement il reste au catalogue, mais la demande est là.

Un volume de ventes faible

La décision d’abandonner le cabriolet n'aurait rien de surprenant étant donné le volume relativement faible du modèle. A titre d’exemple, en 2019, Mini a vendu 4 031 cabriolets aux États-Unis, enregistrant une baisse de près de 25% par rapport à 2018. Le cabriolet 2 portes a été le modèle Mini le moins vendu après le Clubman l’année dernière outre Atlantique.

À l'échelle mondiale, Mini a construit 30 426 cabriolets l'année dernière, en baisse de 14% par rapport à 2016, selon AutoForecast Solutions.

Une production complexe et coûteuse

Alors que la demande pour la Mini citadine a dépassé son statut de nouveauté, le cabriolet reste juste un produit de niche, nécessitant des éléments matériels spécifiques et une construction complexe. Impliquant des coûts de développement supplémentaires par rapport aux versions trois ou cinq portes.

Concurrence de Mazda MX-5, Ford Mustang et Chevrolet Camaro

Les acheteurs se tournent désormais vers les petits multi-segments tandis que les quelques acheteurs de décapotables qui restent peuvent se tourner vers la Mazda MX-5 pour moins cher ou la Ford Mustang et la Chevrolet Camaro plus sportives.

En réponse à l'évolution des préférences des consommateurs, Mini cherche à renforcer sa gamme de multisegments. Le constructeur prévoit ainsi d'y introduire deux nouveaux modèles, dont un entièrement électrique.

Brexit et coronavirus retardent la 5eme génération

En février dernier, BMW a annoncé le retard du développement de la 5ème génération de la future Mini, suite aux incertitudes autour des relations commerciales du Royaume-Uni avec l’Union européenne, le contexte rendant les décisions d’investissement à long terme plus difficiles.

Redoutant les conséquences économiques que le Brexit ferait subir aux constructeurs automobiles, le constructeur souhaite faire preuve de prudence en restant à l’affût des négociations des futurs accords économique. Une prudence telle que l’arrivée de la prochaine génération de la Mini, initialement prévue pour 2021, serait reportée jusqu’à nouvel ordre.

Notre avis, par leblogauto.com

En février dernier, Mini a présenté une nouvelle série limitée nommée « Sidewalk », disponible sur la Cooper Cabrio. Nouvelle teinte, intérieur spécifique et jusqu’à 192 ch sous le capot. Histoire  de  doper des ventes  difficiles à faire décoller ?

Sources : Automotive News, Mini

Pour résumer

Mini prévoit de suspendre la commercialisation de son cabriolet à deux portes en février 2024, après la fin de la production du modèle de la génération actuelle. C’est en tout cas ce que laissent entendre des sources liées à la chaîne d'approvisionnement.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.