par Elisabeth Studer

Toyota va compenser sa perte de production en décembre

Toyota, premier constructeur automobile mondial en terme de volume de ventes, a annoncé vendredi qu'il commencerait à compenser la perte de production due aux pénuries d'approvisionnement en décembre, les usines japonaises revenant à la normale pour la première fois en sept mois.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Toyota : production de 800 000 véhicules dans le monde en décembre

Toyota a annoncé son intention de produire environ 800 000 véhicules dans le monde en décembre, contre environ 760 000 un an plus tôt, et de maintenir son plan de production globale de 9 millions de véhicules au cours de l'exercice se terminant le 31 mars.

Le constructeur indique ainsi que grâce à la coopération de ses fournisseurs, ses 14 usines et 28 lignes de production japonaises retrouveront leur activité normale en cette fin d'année.

Toyota fortement impacté par la pénurie de puces

Fortement impacté par la pénurie de pièce résultant de la propagation de la Covid à travers le monde, Toyota procède depuis l'été dernier à des ajustements mensuels de ses plans de production mondiaux.

Notre avis, par leblogauto.com

Toyota a néanmoins revu à la hausse ses prévisions de bénéfices et s’attend à générer un bénéfice opérationnel de 21 milliards d'euros sur l'année fiscale qui s'achèvera en mars prochain, ce qui correspond à une progression de 27,4 % sur un an.

S’il est impacté comme ses concurrents par la pénurie de puces électroniques, le constructeur vise désormais un bénéfice net annuel de 2 490 milliards de yens (18,8 milliards d'euros) pour son exercice annuel clos le 31 mars 2022, ce qui représenterait une hausse de 10,9 % sur un an, contre une prévision précédente de 2 300 milliards de yens.

Des performances obtenues avant tout par une forte dépréciation du yen par rapport au dollar et à l'euro. Les malheurs du yen gonflent en effet automatiquement les bénéfices réalisés à l’étranger dans sa comptabilité japonaise.

Reste que si Toyota n’avait pas bénéficié de change favorable, il aurait dû au contraire en abaissé sa prévision de bénéfice opérationnel, du fait de la hausse des prix des matières premières et d'autres coûts.

Sources : Reuters, Toyota

Pour résumer

Toyota, premier constructeur automobile mondial en terme de volume de ventes, a annoncé vendredi qu'il commencerait à compenser la perte de production due aux pénuries d'approvisionnement en décembre, les usines japonaises revenant à la normale pour la première fois en sept mois.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.