par Elisabeth Studer

Tank (Great Wall/Chine) : début de certification en Russie

La Chine ne perd pas le Nord, loin s’en faut ! Alors que l’industrie automobile russe est très fortement impactée par les sanctions prises à l’encontre de Moscou suite à l’invasion de l'Ukraine par la Russie, la marque TANK (çà ne s’invente pas ! ) de GREAT WALL a débuté la certification du nouveau SUV TANK 500 en Russie.

De quoi satisfaire les oligarques russes et les constructeurs automobiles chinois.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Tank, marque de Great Wall débute la certification de ses véhicules en Russie

La marque Tank, propriété de Great Wall, a débuté la certification de ses véhicules en Russie. Le concurrent du Toyota Land Cruiser 200, le SUV full size Tank 500, sera le premier à recevoir l'OTTS (Vehicle Type Approval : approbation du véhicule) écrit Chinese Automobiles, citant une source bien informée. Les tests ont d’ores et déjà débuté.

L’objectif est d’obtenir l'homologation de type de véhicule (VTA). Ce document qui confirme la conformité du véhicule ou du châssis aux exigences du règlement technique est requise pour établir une production en série ou d'exporter des véhicules vers la Russie.

Niveaux de finition à préciser

Les informations concernant les niveaux de finition dont disposera le Tank 500 en Russie ne sont pas encore disponibles. En termes de dimensions, la presse russe indique que le modèle est assez inférieur au  Toyota Land Cruiser 200e  (5070 × 1934x1905 mm), mais qu’il lui est identique en termes d'empattement (2850 mm). La garde au sol est de 224 mm et les angles d'entrée et de sortie sont respectivement de 29,6 et 24 degrés.

Sous le capot du Tank 500, un moteur essence V6 biturbo de 3,0 litres, 354 chevaux et 500 Nm de couple. Auquel s’ajoutent une transmission présélective à 9 vitesses et une transmission intégrale.

Tarif élevé à prévoir

La presse russes estime que les tarifs devraient être élevés. Même en Chine, le Tank 500 coûte de 335 à 395 000 yuans, ce qui équivaut à 3 à 3,54 millions de roubles au taux de change actuel (48 000 euros).

Déploiement de concessions Tank en Russie

Autonews of the Day a préalablement annoncé que la marque Tank aurait son propre réseau de concessionnaires en Russie. Dans un premier temps, ces SUV seront livrés directement depuis la Chine, mais à l'avenir, une production locale en Russie est également possible.

Notre avis, par leblogauto.com 

La Chine profite ainsi de « l’aubaine » de la guerre en Ukraine  et de l’impact des sanctions occidentales sur la production automobile russe pour accroître sa part de marché en Russie. Histoire notamment de répondre à la demande des oligarques ?

Sources : avtonovostidnya.ru, Chinese Automobiles,Autonews of the Day
 

 

Pour résumer

Alors que la production automobile russe est réduite actuellement à une peau de chagrin, suite à l’invasion de l'Ukraine par la Russie, la marque TANK de GREAT WALL a débuté la certification du nouveau SUV TANK 500 en Russie. Laquelle aurait une attirance pour ce type de dénomination ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.