par Pierre-Laurent Ribault

Shanghai 2013 : Maserati Ghibli

16 ans après avoir disparu du catalogue Maserati, le nom de Ghibli revient. Comme sa dernière incarnation, il s'agit d'un berline à l'allure dynamique qui vient se placer sous la grande Quattroporte. L'air de famille avec cette dernière est indéniable, et les proportions sont réussies. Maserati n'en dit pas beaucoup pour l'instant sur sa nouvelle vedette mais révèle le détail qui change tout. Pour la première fois de son histoire, une Maserati accueille une mécanique diesel.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

En effet, à côté d'un V6 turbo 3 litres essence emprunté à la Quattroporte dans lequel il développe 404 chevaux, la Ghibli sera disponible avec un V6 3 litres turbo diesel. La transmission est la boîte automatique à 8 rapports vue chez sa grande soeur, en propulsion ou avec un système à 4 roues motrices Q4.

La Ghibli, avec le SUV Kubang qui ne tardera pas à suivre, doit permettre à Maserati de nettement augmenter la cadence puisque le constructeur italien table sur 50 000 voitures vendues par an. Pour réussir son pari, la Ghibli devra se faire une place entre les BMW Serie 5, Mercedes Classe E, Audi A6 ou autre Jaguar XF.

On en reviendra plus en détails depuis Shanghai à la fin de la semaine prochaine.

Source : Maserati

[zenphotopress album=14834 sort=random number=3]

Pour résumer

16 ans après avoir disparu du catalogue Maserati, le nom de Ghibli revient. Comme sa dernière incarnation, il s'agit d'un berline à l'allure dynamique qui vient se placer sous la grande Quattroporte. L'air de famille avec cette dernière est indéniable, et les proportions sont réussies. Maserati n'en dit pas beaucoup pour l'instant sur sa nouvelle vedette mais révèle le détail qui change tout. Pour la première fois de son histoire, une Maserati accueille une mécanique diesel.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.