Rupert Stadler blanchi par l'enquête interne
par La rédaction

Rupert Stadler blanchi par l'enquête interne

Le PDG d’Audi, Rupert Stadler n’aurait pas eu connaissance de l’installation d’un logiciel de contrôle des émissions sur les moteurs V6 3 litres TDI jugé illégal aux États-Unis avant la révélation par la presse. C’est la conclusion du rapport de l’enquête menée par le cabinet Jones Day.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le PDG d’Audi, Rupert Stadler n’aurait pas eu connaissance de l’installation d’un logiciel de contrôle des émissions sur les moteurs V6 3 litres TDI jugé illégal aux États-Unis avant la révélation par la presse. C’est la conclusion du rapport de l’enquête menée par le cabinet Jones Day.

Le cabinet d’avocats mène actuellement une enquête sur le scandale des tests d’émissions polluantes au sein du groupe Volkswagen et à ce titre a interrogé le PDG d’Audi récemment.

Devant l’absence de preuves concrètes et suite à l’interrogatoire, le PDG allemand semble blanchi. C’est un soulagement pour le groupe Volkswagen qui aurait perdu en Rupert Stadler, un PDG crucial pour le groupe.

Rupert Stadler ne sort pas forcément gagnant de cet « interrogatoire ». Comment pouvait-il ne pas savoir se demanderont les plus sceptiques ? D’un côté, il est difficile de croire que le PDG n’ait jamais eu vent de rumeurs quant à la mise en place du logiciel de contrôle des émissions sur les moteurs V6 3 litres TDI.

De l’autre, si Rupert Stadler n’a jamais vraiment eu connaissance de la mise en place de ce dispositif de tricherie, les actionnaires pourraient se demander si Rupert Stadler est vraiment apte à gérer une entreprise de la taille d’Audi. Les bons résultats financiers d’Audi prouvent le contraire, mais les résultats baissaient ou tombaient dans le rouge, le PDG allemand aurait plus de mal à défendre son poste.

Rupert Stadler pourrait devenir une nouvelle source d’instabilité dont pourrait bien se passer le groupe Volkswagen.

Source : Der Spiegel

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le PDG d’Audi, Rupert Stadler n’aurait pas eu connaissance de l’installation d’un logiciel de contrôle des émissions sur les moteurs V6 3 litres TDI jugé illégal aux États-Unis avant la révélation par la presse. C’est la conclusion du rapport de l’enquête menée par le cabinet Jones Day.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.