par Elisabeth Studer

Retraite : déblocage de l’usine de Renault Sandouville

Bonne nouvelle pour l’usine Renault de Sandouville. Les syndicats et salariés qui bloquaient depuis mardi 7 mars les accès à la zone industrialo-portuaire du Havre ont mis un terme à leur action vendredi à 11h. Permettant la reprise du travail sur le site du constructeur automobile.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Reprise de la production vendredi après-midi

«Le blocage étant levé, l’usine reprend la production cet après-midi», a ainsi indiqué la direction de Renault Sandouville.

Parmi l’une des conséquences du blocage de la zone industrialo-portuaire du Havre (Seine-Maritime), l’usine Renault de Sandouville, qui emploie 2 600 personnes, a été contrainte d’interrompre ses activités à compter du 8 mars.

«Nous déciderons lundi du type d’actions et de blocages que nous allons continuer à mener contre la réforme des retraites», a annonce de son côté Johann Senay, secrétaire adjoint de la CGT chez TotalEnergies à Gonfreville-l’Orcher et secrétaire adjoint de l’Union locale CGT du Havre.

L'usine de Sandouville à l'arrêt depuis mardi

Dockers, portuaires et autres salariés remontés face au projet de retraite à 64 ans bloquaient depuis mardi 8 mars 6 heures les accès à la zone industrielle du Havre, aux terminaux du port et aux différents services portuaires.

Les blocages ont entraîné l'arrêt de la production à l'usine Renault Sandouville, dès mardi. Les séances du 8 mars ne sont "pas travaillées en raison des ruptures d'approvisionnement suite au blocage des accès à l'usine", a ainsi indiqué la direction de Renault Sandouville.

Lundi, déjà, le fonctionnement de l'usine avait été perturbé, des salariés n'ayant pas pu se rendre jusqu'à l'usine. La séance de travail de l'après-midi a été annulée.

Sources : Renault

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Les syndicats et salariés qui bloquaient depuis mardi 7 mars les accès à la zone industrialo-portuaire du Havre ont mis un terme à leur action vendredi à 11h. Permettant la reprise du travail sur le site du constructeur automobile Renault à Sandouville.
Les blocages ont entraîné l'arrêt de la production à l'usine du constructeur dès mardi. Les séances du 8 mars ne sont "pas travaillées en raison des ruptures d'approvisionnement suite au blocage des accès à l'usine", avait ainsi indiqué la direction de Renault Sandouville.

Lundi, déjà, le fonctionnement de l'usine avait été perturbé.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.