par Thibaut Emme

Renault rachète les parts de Nissan dans Avtovaz

Nissan lâche les rênes d'Avtovaz qu'il tenait conjointement avec Renault, son partenaire dans l'Alliance.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le constructeur russe Avtovaz (Lada) est contrôlé par une holding, Alliance Rostec Auto BV. Cette dernière détient 64,6% du capital après la dernière augmentation de capital. Cette holding est une co-entreprise qui était détenue par trois actionnaires principaux, Renault, Nissan et Rostec (*).

Hier, Renault a annoncé publiquement avoir racheté les 9,15% de Nissan dans la holding. "Dans le cadre du processus de restructuration du capital d'Avtovaz, le Groupe Renault a acquis les 9,15% de parts que possède son partenaire Nissan dans l'Alliance Rostec Auto B.V, actionnaire majoritaire d'Avtovaz avec 64,6% de son capital".

Ajoutant que "conformément aux normes en vigueur, Renault consolidera le bilan du groupe automobile russe au 31 décembre 2016, et son compte de résultats à partir du 1er janvier 2017".

La recapitalisation toujours en cours

Cela simplifie la situation de Avtovaz ainsi que les prochains volets de recapitalisation du constructeur de Togliatti. Une première recapitalisation de 420 millions d'euros a été effectuée fin 2016. Au total ce sont près de 85 milliards de roubles (environ 1,2 milliard d'euros) qui devraient être réinjectés pour mettre Avtovaz sur la voie du redressement.

Après 3 années de marasme, le marché automobile russe se reprend. Ainsi, Avtovaz/Lada reprend aussi des couleurs et devrait même renouer avec les bénéfices en 2018. Mais, pour cela, il faut restructurer et visiblement se séparer d'employés. Depuis la première crise de 2008 (subprimes), les effectifs ont fondu de plus de la moitié.

Démarrage de la production de la Vesta brake

Avtovaz pourra compter sur la Lada Vesta SW et Lada Vesta SW Cross dont la production en série vient de démarrer il y a quelques jours à Izhevsk (Ijevsk ou Ижкар en oudmourte).

(*) Rostec est une entreprise qui promeut les produits russes à l'exportation

Source : Renault, illustration : VAZ

Pour résumer

Nissan lâche les rênes d'Avtovaz qu'il tenait conjointement avec Renault, son partenaire dans l'Alliance.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.