par La rédaction

PSA : suppression de 6 000 postes en Europe dont 5 000 en France

VW qui devrait voir ses effectifs internationaux grimper de 10 % l'année prochaine (+ 50 000 emplois) et PSA qui devrait en supprimer quelques 6 000. Alors que tous les détails n'ont pas encore révélés en marge du comité central d'entreprise extraordinaire, déjà des chiffres pointent quant à l'importante restructuration que le groupe français va progressivement mettre en place.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

VW qui devrait voir ses effectifs internationaux grimper de 10 % l'année prochaine (+ 50 000 emplois) et PSA qui devrait en supprimer quelques 6 000. Alors que tous les détails n'ont pas encore révélés en marge du comité central d'entreprise extraordinaire, déjà des chiffres pointent quant à l'importante restructuration que le groupe français va progressivement mettre en place.

Le groupe PSA Peugeot Citroën n'ayant pas encore officiellement communiqué sur ce plan de restructuration, impossible de certifier les chiffres qu pointent peu à peu sous les feux de l'actualité.

Cependant la tendance globale s'inscrit bel et bien dans les chiffres déjà évoqués et donc un volume oscillant aux alentours de 6 000 emplois supprimés au niveau européen.

Sans surprise, c'est en France que le plus lourd tribut sera payé et ce entre 4 000  postes et 5 000 postes selon les sources et syndicats. 1 000 poste seraient supprimés en production contre 500 en R&D, 400 dans d'autres départements (marketing ou administratif par exemple) quand la mission de quelques 2 500 prestataires extérieurs sera stoppée (dont une très large majorité dans le secteur recherche et développement...). On n'oubliera pas de rappeler que 800 intérimaires verront également leur mission stoppée d'ici à la fin de l'année ce qui alourdira encore plus la facture sociale.

Via ce plan de suppression d'emplois, PSA entend économiser environ 800 millions d'euros dont la moitié sur les frais fixes. Attendons désormais une présentation plus précise du plan afin de cibler et chiffrer plus précisément les sites les plus frappés.

Évidemment ce plan ne devrait pas manquer de faire jaser quand l’État était venu en aide du groupe l'an passé et que, par exemple, son chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2011 vient de s'inscrire en hausse de 3,5 % à 13,450 milliards d'euros. Dans le même temps, on pourrait aussi objecter que la situation de PSA est assez tendue sur le marché européen (60 % de ses ventes) avec, sur les neuf premiers mois de l'année, un repli de l'ordre de 7,9 %. A suivre pour l'officialisation des chiffres.

A lire également. PSA  : vers une coupe de 10 % des effectifs en Europe et 10 % d'effectifs en moins pour PSA en France ?

Source : Europe 1 et Le Figaro.

Pour résumer

VW qui devrait voir ses effectifs internationaux grimper de 10 % l'année prochaine (+ 50 000 emplois) et PSA qui devrait en supprimer quelques 6 000. Alors que tous les détails n'ont pas encore révélés en marge du comité central d'entreprise extraordinaire, déjà des chiffres pointent quant à l'importante restructuration que le groupe français va progressivement mettre en place.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.