par Frederic Papkoff

Pékin 2010 : Volkswagen e-Lavida

Au dernier salon de Genève, ses nouvelles intentions vis à vis de l'avenir du véhicule électrique. Des intentions renouvelées en Chine, qui devrait représenter selon le constructeur son principal marché en la matière. La e-Lavida illustre le propos.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Au dernier salon de Genève, Volkswagen dévoilait ses nouvelles intentions vis à vis de l'avenir du véhicule électrique. Des intentions renouvelées en Chine, qui devrait représenter selon le constructeur son principal marché en la matière. La e-Lavida illustre le propos.

Volkswagen souhaite en toute modestie devenir le leader mondial de la propulsion électrique d'ici à 2018. La Chine est le premier marché du groupe, et son gouvernement se faisant particulièrement en matière de développement de ce type de moyens de transport. Il est donc naturel que Volkswagen souhaite y bâtir une bonne partie de son succès en matière de véhicule électrique. D'ailleurs, Volkswagen ne parle pas de 2018 pour la production en Chine d'un véhicule de ce type, mais de 2013 ou 2014.

La Lavida, dévoilée au salon de Pékin voici deux ans et conçue par SAIC-VW sur la base de la Skoda Octavia, est ainsi déclinée sous forme de véhicule électrique. Elle est accompagnée d'une e-Golf, plus internationale. Toutes deux feront l'objet d'une flotte de test en Chine afin d'évaluer les usages et retour de clients potentiels.

Source : Volkswagen

Pour résumer

Au dernier salon de Genève, ses nouvelles intentions vis à vis de l'avenir du véhicule électrique. Des intentions renouvelées en Chine, qui devrait représenter selon le constructeur son principal marché en la matière. La e-Lavida illustre le propos.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.