par Frederic Papkoff

Opel Insignia Country Tourer, maintenant en 2 roues motrices

Lancée uniquement avec 4 roues motrices pour des questions d’image, l’Opel Insignia Country Tourer arrive maintenant avec des versions plus économes dont seules les roues avant sont motrices.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Lancée uniquement avec 4 roues motrices pour des questions d’image, l’Opel Insignia Country Tourer arrive maintenant avec des versions plus économes dont seules les roues avant sont motrices.

Pour l’arrivée de son break « crossoverisé », Opel avait choisi d’imposer la transmission intégrale afin de mieux poser son image. Quelques mois après le lancement, voici qu’arrivent deux versions débarrassées de ce lourd équipement. Autant de gagné pour le prix et pour la consommation de carburant alors qu’une majorité des clients n’en a en fait pas l’utilité réelle.

1,6l DISI ou 2,0l CDTI, tel est le choix qui s’offre au client pour cette Country Tourer. Essence ou diesel, injection directe et turbo pour tout le monde, et des puissances similaires : 125 kW / 170 ch en essence, 120 kW / 163 ch en diesel. Le gain sur les consommations est flagrant, puisque la version diesel revendique 4,5 l/100 km en cycle mixte, soit 119 g/km pour ses émissions de CO2. Soit 20% de moins que le modèle doté de la transmission intégrale. Opel ne communique pas les chiffres pour la version essence.

Le prix est lui aussi singulièrement écorné : 3.000 euros de moins pour une offre qui débute désormais à 34.100 euros. (tarif Belgique, France non communiqué).

Source : Opel

Pour résumer

Lancée uniquement avec 4 roues motrices pour des questions d’image, l’Opel Insignia Country Tourer arrive maintenant avec des versions plus économes dont seules les roues avant sont motrices.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.