par Thibaut Emme

Nouvel Opel Grandland : plus de X, mais un Vizor

Le "nouvel" Opel Grandland est le même que le précédent. Mais, il est remis à la page stylistiquement pour s'intégrer à la gamme Opel.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

N'attendez pas une révolution. On a ici une évolution, un "facelift" pour ce Grandland X, pardon, Grandland "tout court". Exactement comme pour le Crossland, Opel change la face avant de son Grandland pour qu'il ne dénote pas dans la gamme, et sans attendre la prochaine génération. Malin, mais, cela se voit.

En effet, pour réussir à intégrer à moindre coût son Vizor, Opel a dû faire des choix. Ici, la grande bande noire qui englobe les feux et le logo est intégrée sans modifier la découpe des ailes ou du capot. Le résultat est...acceptable, mais fait quand même un peu tâche. Cela a au moins le mérite de mettre à jour cette face avant. Les phares peuvent être adaptatifs IntelliLux LED® dotés de 168 LED. Dans chaque phare, 3 rangées de 28 LED permettent un éclairage matricielle.

Pour l'intérieur, Opel n'a pas pu couper à un changement plus drastique. La marque voulant intégrer le "Pure Panel", il n'y avait pas d'autre choix. Le pure panel d'Opel c'est cette pseudo grande dalle fait en réalité de deux écrans sous un ensemble unique. En revanche, la planche de bord est la seul à être modifiée et on a donc une impression bizarre entre le reste de l'intérieur et cet élément.

Quant à l'arrière, la modification la plus visible est le déplacement du nom au milieu du hayon. Là encore, c'est la mode du moment.

Version hybride rechargeable

Le Grandland récupère le système PSA "Night Vision", une première chez Opel. Ce système permet de détecter piétons et animaux dans l'obscurité, pour une distance qui peut aller jusqu'à 100 m. En plus de la vision nocturne, une alerte est déclenchée en cas de détection. L'alerte s'affiche sur l'écran 12 pouces des instruments, derrière le volant. C'est un équipement déjà disponible depuis quelques temps chez Peugeot ou DS par exemple.

Opel ajoute aussi l'aide à la conduite sur autoroute "semi-adaptative" (alias Highway Integration Assist). C'est le maintien actif du véhicule au milieu de la voie, ainsi que le maintien de la distance avec le véhicule précédent sur voie rapide ou autoroute.

Côté motorisations, le nouveau Grandland récupère les motorisations PSA. Les motorisations essence et Diesel de dernière génération, mais aussi et surtout, la version essence hybride rechargeable qui permet de passer sous les fourches Caudines des malus CO2. Il aura ainsi la motorisation 225 ch (1,6 L PureTech 180 + 110 ch électrique) mais aussi la version 300 ch 4RM (1,6 L PureTech 200 + 2x110 ch électriques) alias Hybrid4, comme le Peugeot 3008.

Comme pour l'Astra que l'on a commencé à découvrir, le nouvel Opel Grandland est officiellement "conçu et produit en Allemagne". Pour la production, c'est vrai, le SUV sera assemblé à Eisenach, pour une commercialisation à l'automne prochain.

Notre avis, par leblogauto.com

Mise à jour technique pour cet Opel Grandland, tant sur les équipements que les motorisations. En revanche, on est plus dubitatif sur le plaquage du Vizor sur cet ancien Opel. Le coût d'une intégration plus fine devait sans doute être trop important pour celui qui a commencé sa carrière en 2017 en tant que Grandland X et sera remplacé d'ici 4 ans probablement.

Au moins, on évite le même écueil à l'intérieur. Pour le reste, on attendra de découvrir les prix pour connaître le positionnement (nouveau ou non) de cet Opel par rapport aux autres véhicules du groupe Stellantis.

Pour résumer

Le "nouvel" Opel Grandland est le même que le précédent. Mais, il est remis à la page stylistiquement pour s'intégrer à la gamme Opel.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.